fbpx
Buzz
Partager sur

L’homme marchera sur Mars d’ici 20 ans

L’homme marchera sur Mars d’ici 20 ans

Il y a plus de 40 ans, l’homme posait un pied sur la lune pour la première fois. Et d’ici 20 ans, il devrait être capable d’atterrir sur Mars. C’est en tout cas ce que s’accordent à dire les experts de la Nasa. Un projet semé d’embûche, mais pas impossible pour autant

Marcher sur Mars : un rêve qui pourrait bientôt devenir réalité. Les experts à la Nasa comme dans le secteur privé confirment qu’une mission habitée sur la planète rouge est désormais possible et envisageable dans les vingt prochaines années.

Mission sur Mars : une priorité

A partir d’aujourd’hui, se tient une conférence de trois jours co-organisée par l’Université George Washington, pour examiner la faisabilité d’un voyage sur la planète rouge. Une réunion au sommet dans la capitale Fédérale, où vont se réunir les plus grands spécialistes en la matière, comme Charles Bolden, le directeur de la Nasa ou Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir marché sur la lune. Si on lançait ce projet aujourd’hui, il serait possible de poser des hommes sur Mars dans 20 ans, indique le patron de la Nasa à l’AFP. L’agence spatiale fait de la mission sur la planète rouge, sa priorité.

Le grand public serait d’ailleurs favorable à un voyage sur mars, comme le montre un sondage récent de Explore Mars (groupe à but non lucratif) et Boeing réalisé sur 1101 personnes. 75% des sondés se disent favorable à doubler l’enveloppe annuelle de la Nasa pour financer la mission – enveloppe qui s’élève actuellement à 17 milliards d’euros. La preuve d’un véritable engouement de la population pour la conquête spatiale.

« Aller sur Mars ne nécessite pas des miracles mais de l’argent »

La principale difficulté d’un voyage sur Mars ? Son coût extrêmement élevé. Aller sur Mars ne nécessite pas des miracles mais de l’argent et un programme pour répondre aux défis technologiques et d’ingénierie, confie à l’Afp Scott Hubbard, professeur à l’Université Stanford en Californie et ancien responsable du programme d’exploration de Mars à la Nasa. Aucune estimation de coût n’a été donnée, mais le projet pourrait s’élever à plusieurs centaines de milliards de dollars.

Il faut d’abord créer un engin capable de transporter les Hommes sur Mars et de les héberger, sans oublier de prendre en compte les conditions difficiles de la vie sur Mars : les radiations sur la planète favorisent les risques de cancer. Les astronautes devront subir un entraînement spécial pour pouvoir voyager aussi loin dans l’espace dans des conditions difficiles. N’oublions pas que la planète Mars n’est pas la porte d’à côté : la distance Terre-Mars varie de 56 à 400 millions de kilomètres selon la position des deux planètes.

Quoiqu’il en soit, un voyage sur Mars reste du domaine du possible. De nouvelles pistes de réponses devraient être données à la fin de la conférence de Washington. Rendez-vous dans 3 jours.

Julie Minvielle