fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla craque et avoue : « La production écrivait ce que je devais dire ! »

Nabilla craque et avoue : « La production écrivait ce que je devais dire ! »

Alors que « Allô Nabilla 2 » s'apprête à faire son retour sur « NRJ12 », la starlette a avoué :« La production écrivait ce que je devais dire ! »

Alors que la saison de 2 de son dynasty-show Allô Nabilla s’apprête à faire son retour sur NRJ12, la starlette a accordé de nombreuses interviews. Ainsi, la jeune femme est revenue sur le flop de la première saison et a avoué : La production écrivait ce que je devais dire !

Nabilla se confie sur son dynasty-show, « Allô Nabilla »

Dès dimanche soir, après le prime des Anges 6, la starlette de télé-réalité Nabilla Benattia fera son retour sur NRJ12. En plus de sa présence sur le prime spécial des Anges, la jeune femme sera à l’antenne dés 23h10 avec le premier épisode de la saison 2 de Allo Nabilla, ma famille à Paris. Dés le lendemain, c’est plusieurs épisodes qui seront diffusés dès 17h35.

Afin de promouvoir son retour sur le devant de la scène médiatique, Nabilla a fait le tour des les interviews autres plateaux télé. Ainsi, dans une interview, elle est revenue sur le flop d’audience de la première saison de Allô Nabilla, la jeune femme a expliqué : J’avais un prompteur, la prod écrivait ce que je devais dire ! Pour la saison 2, j’ai dit : laissez-moi être naturelle comme dans les Anges.

Le naturel de la jeune femme est clairement ce qui a fait d’elle une des grandes stars de la télé-réalité en France. Pour la saison 2 de sa télé-réalité, la jeune femme et sa famille sont restés à Paris, bien loin du glamour américain. La jeune femme a annoncé de nombreuses nouveautés pour cette nouvelle saison : On sera dans un milieu plus vrai que Los Angeles. Ce sera ma « vraie » vie. On me verra travailler, au quotidien. Il y aura notamment ma rencontre avec Jean Paul Gaultier. Mais aussi mon travail sur ma collection de fringues… et puis ma vie avec famille, ma grand-mère en particulier, qui ne peut pas blairer mon mec .