fbpx
Buzz
Partager sur

Color Me Rad : des milliers de coureurs réunis pour une explosion de couleurs (vidéo MCE)

Color Me Rad : des milliers de coureurs réunis pour une explosion de couleurs (vidéo MCE)

Découvrez la vidéo du Color Me Rad, la course la plus fun et colorée au monde qui s'est déroulée à Lille

Au Japon, au Canada, aux Etats Unis, après avoir sillonné les routes de nombreuses villes c’est en France que la Color Me Rad débarque. La métropole Lilloise, réputée pour ses habitants chaleureux, est l’heureuse élue. C’est au Stadium Lille Métropole de Villeneuve d’Ascq dans un cadre idyllique que se retrouveront ces milliers de coureurs pour un sprint de 5km d’explosions de couleurs déjantées. Un programme ambitieux : des larmes de joies (colorées !) qui te redonneront foi en l’humanité.

Color Me Rad : conjuguer festivité et sport

Le concept est simple : tu récupères ton kit composé d’une paire de lunette de soleil, d’un tatouage RAD, d’un tee-shirt blanc, de sachets de poudres colorées, le tout dans un sac. Tu prends le départ et le long de la course, de nombreux bénévoles se chargent de te redécorer d’éclats de couleurs bleu, vert, rose, violet et jaune jusqu’à ce que tu ressortes comme Arlequin à l’arrivée.

Une organisation méticuleuse a permis aux 5500 personnes de prendre le départ dans les meilleures conditions possibles. David Mignot, organisateur national des Color Me Rad nous avoue que les moyens ont été mis en place pour cette première édition, tant financier, qu’humainement parlant. Un événement qui fonctionne expliqué par le fait qu’il n’y ai aucune compétition, juste de la bonne humeur : pas de montre, pas de chrono, les derniers sont attendus pour le grand lancé de couleur. Seule une grande satisfaction personnelle est à gagner.

Une fête populaire qui émerge d’une fête religieuse

Le concept Color Me Rad a été créé en février 2012 dans l’Utah aux Etats-Unis par l’américain Scott Crandall. Une idée qui émerge d’une fête religieuse en Inde célébré depuis fort longtemps . La Holi est une célébration des plus anciennes qui existait déjà dans l’antiquité. Elle est fêtée durant deux jours dans le pays entier au cours de la pleine lune du mois de Phalguna qui se situe en février-mars. L’objectif fut de retranscrire cet événement dans le monde entier, en le popularisant.

L’idée n’est pas ici de mettre en lumière une fête religieuse mais de faire oublier le temps de quelques heures, les soucis de chacun et chacune dans un moment de crise où les conditions économiques et politiques sont compliquées nous confiera David Mignot. La contribution pour participer à cette course est de 20€. Une partie des bénéfices sera reversée au profit de diverses associations locales ainsi qu’à l’association Sport Sans Frontières. Participer à cette course c’est aussi faire preuve de solidarité.

Sans aucun doute, une première édition réussit

À l’arrivée, le grand lancé réjouit les participants. Les pigments virevoltent hauts dans le ciel pour se déposer délicatement sur chacun. Les bénévoles se sont quand à eux, chargés pendant la course d’asperger les participants de pigments colorés aux Color zone, mais c’est aussi à l’aide de grosses bombes sur la scène à l’arrivée qu’étincellent les couleurs semblable à un feu d’artifice. Ils s’en sont donnés à cœur joie !

RAD, de l’autre côté de l’atlantique signifie Super cool baby, pas étonnant au vue de l’événement et de ses ambitions. Les festivaliers étaient heureux et encore plein d’énergie à l’arrivée. Nageant dans ce bain de couleur, ils ont dansé, chanté, encouragé et donné envie aux organisateurs de la Colors Me Rad de revenir, dans le nord le 14 à Rouen, le 20 à Valencienne et très certainement pour une prochaine édition à Lille dès que possible.

Camille Teillier

Photo DR @Facebook Color Me Rad France