fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta : un coéquipier de Gérald Babin témoigne

Après la mort du candidat Gerald Babin et le suicide du médecin-urgentiste de « Koh-Lanta », Thierry Costa, un des participants s’exprime

Franck Mousseaux, 43 ans faisait partie des 20 candidats sélectionnés pour la 13ème édition de Koh-Lanta. Chef de l’équipe de Gerald Babin, il a pu vivre le drame survenu le 22 mars dernier lors du premier tournage de l’émission, au Cambodge.

Il était conscient

Interrogé par Sylvie Merle du Parisien, Franck affirme que Gérald n’était pas en arrêt cardiaque. « Peut-être qu’il faisait un malaise, mais imaginer qu’un gars de 25 ans bâti comme lui faisait un malaise cardiaque sur un tir à la corde … Le jeu s’est terminé et tous les Jaunes se sont retrouvés autour de lui. Il était conscient.»

Le participant défend le médecin et la production

Franck juge qu’il n’y a eu aucune négligence de la part de la production et du médecin, Thierry Costa. « Pour quelqu’un qui stresse et qui n’y connaît rien, oui, il y a eu délai d’intervention. Mais cela reste relatif. Des gens ont réclamé : « Vite, le doc, vite, le doc… » Mais si vous appelez le 15 maintenant, il arrivera moins vite que n’est arrivé Thierry Costa. Gérald n’avait pas encore fait d’arrêt cardiaque ».

Il s’en prend alors aux médias à propos du suicide du médecin. « Pour moi, c’est toutes les conneries qui ont été diffusées qui l’ont tué… Le mec, il était la veille au soir dans nos chambres. Il s’occupait de nous, de la famille, des techniciens, de Denis et toute l’équipe… Il était dix jours au Cambodge à lire des trucs infamants. C’est un gâchis sans nom. Il est mort de pression médiatique. »

Alyssa Rakvo