fbpx
Buzz
Partager sur

Koh Lanta : le médecin de l’émission se suicide après la mort du candidat

La mort du candidat Gérald Babin en entraîne une autre ; celle de Thierry Costa, médecin de l’émission, qui s’est suicidé

Âgé de 38 ans, le médecin de Koh Lanta s’est donné la mort ce lundi au cambodge, dix jours après la mort du candidat Gérald Babin, selon une annonce de la production Adventure Line productions (ALP). Nous apprenons avec consternation que le docteur Thierry Costa s’est donné la mort aujourd’hui au Cambodge, écrit la production dans un communiqué. Thierry Costa, 38 ans, médecin-urgentiste était le médecin de Koh-Lanta depuis quatre saisons. Son très grand professionnalisme et son humanité à l’égard des participants et des équipes de production ont toujours fait l’unanimité. Il a laissé une lettre qui a été transmise à sa famille.

Une pression médiatique trop importante ?

Le site Arrêt sur images ainsi que le magazine Closer pourraient être à l’origine d’un acharnement médiatique dénoncé par la société de production. Selon elle, c’est à cause de témoignages troublants mettant en cause les décisions du médecin, que ce dernier se serait suicidé, trop affecté moralement pour supporter la honte. Les deux médias réfutent leur implication dans ce drame supplémentaire. Laurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer, a déclaré au quotidien 20minutes qu’en aucun cas, le témoignage que nous avons publié ne mettait en cause le médecin de Koh-Lanta. Nous avons fait notre travail de journalistes. Nous avons eu un témoignage, d’une personne travaillant sur l’émission. Ce témoignage est anonyme car cette personne n’a pas envie de mettre sa carrière en danger. Nous avons essayé de contacté ALP durant l’enquête pendant 1 jour et demi, et nous n’avons pas eu de réponses.

La lettre de Thierry Costa, qu’il voulait rendre publique (et dont la famille a accepté la publication)

Lettre Thierry Costa – Recto

Lettre Thierry Costa – Verso

De son côté, TF1 a envoyé aux rédactions un communiqué de presse qui vise également les enquêtes menées par les médias après la mort du candidat Gérald Babin. Mes premières pensées vont vers la famille de Thierry Costa, déclare Nonce Paolini, le directeur général du groupe TF1. Face à cette tragédie, je laisse à leur conscience les auteurs des propos anonymes tenus sur les circonstances du décès de Gérald Babin, ainsi que ceux qui les ont colportés, avant même que toute la lumière ait été faite sur ce drame.

L. C.