fbpx
Buzz
Partager sur

Angers : ivre, il urine sur un tableau du XVIIe siècle

Angers : ivre, il urine sur un tableau du XVIIe siècle

Jeudi derniers, le personnel du musée d'Angers a fait face à une situation insolite : un étudiant ivre a uriné sur un tableau datant du XVIIe siècle

Les conservateurs du Musée d’Angers ont vécu une scène surréaliste pour la première fois de leur carrière : un jeune homme a uriné sur un tableau datant du XVIIe siècle.
Les faits se sont déroulés le jeudi 27 novembre : c’était une journée on ne peut plus normale au Musée des Beaux-Arts d’Angers, quand un étudiant dans un état d’ivresse avancé est entré dans l’établissement. Pris d’un besoin naturel et irrésistible d’aller aux toilettes, le jeune homme ne s’est pas donné la peine d’atteindre la pièce prévue à cet effet (comme on en trouve souvent dans les lieux publics, afin d’éviter ce genre de mésaventures) et a commencé a uriner sur un mur. Seulement voilà, ce n’est pas un simple mur puisque, musée oblige, trônait à quelques centimètres du point d’impact de son jet une toile du peintre du XVIIe siècle Theodor van Thulden.

Plusieurs gouttes atteignent le tableau

Pour Ariane James-Sarazin, directrice des musées d’Angers, l’intention première de l’étudiant ivre n’était pas de souiller l’oeuvre : Je suis persuadée qu’il ne voulait pas viser la toile directement. Il avait tellement bu qu’il voulait simplement uriner. Et c’est tombé sur la seule toile de cette salle qui avoisine le sol de 2 cm. Heureusement, seules quatre ou cinq gouttes ont atterri sur le cadre, avant d’éclabousser le bas droit de la toile sur quelques millimètres seulement.

Une toile à 50 000 euros

L’auteur du méfait a ensuite été intercepté par les gardes du musée et conduit au poste de police. Les quelques gouttes qui ont atterries sur le tableau pourraient tout de même lui coûter cher : les dégâts sont en cours d’estimation mais le prix de la toile s’élève à 50 000 euros. Le jeune homme a quand à lui passé une nuit en cellule de dégrisement : son taux d’alcoolémie a été enregistré à 1,8 grammes par litre de sang ce soir-là.

Source : Ouest-France