fbpx
Buzz
Partager sur

Rising Star : André Manoukian clashe le programme

Rising Star : André Manoukian clashe le programme

Bientôt de retour dans la « Nouvelle Star », André Manoukian est revenu sur son expérience télé et critique « Rising Star»

André Manoukian sera bientôt de retour dans la prochaine saison de la Nouvelle Star. Trés content du programme, le célèbre juge est revenu sur son parcours télévisuel et son choix de rester dans l’aventure. Le problème, c’est qu’on se voit vieillir à la télévision, mais je pense que je ne me lasserai jamais de l’exercice parce que je suis un amoureux de la voix et les candidats évoluent d’année en année vers d’autres styles. a déclaré le coach toujours aussi emballé de participer au programme.

Accompagné de deux nouveaux juré ainsi que de Sinclair, André Manoukian s’aprète donc a reprendre sa place pour une année supplémentaire. Il a d’ailleurs fait quelques confidences sur la nouvelle venue Elodi Frégé. Elodie scanne les candidats avec un laser. Elle ne laisse rien passer. Elle a des idées très arrêtées sur son esthétique musicale. Elle va plutôt être émue par des gens qui vont vers une certaine mélancolie. Les chanteurs de la joie elle n’aime pas trop, ce qui fait que parfois on se fighte un petit peu. Elle peut dire les pires vacheries avec un sourire tellement chouette que j’aimerais bien me faire crucifier par elle. a confié André Manoukian.

Quant au nouveau présentateur il a déclaré Le retour de Benjamin Castaldi, c’est cool ! C’est comme si la boucle était bouclée. Ce que j’aime chez Benjamin, c’est son regard à la fois bienveillant et en même temps, il a une belle ironie, une ironie qui ne se moque pas.

Rising Star : « le niveau des candidats n’est pas bon »

Comme Benjamin Castaldi avant lui, André Manoukian n’est pas allé de mains mortes sur les autres télé-crochets notamment Rising Star qui a été lynché par le public. En effet, le juré trouve que Rising Star est moins bien que la Nouvelle Star. Le niveau des candidats n’est pas bon. Et puis le storytelling de base, larmoyant, ce n’est plus les codes de la télé d’aujourd’hui. a-t-il confié.