fbpx
MCE a testé
Partager sur

MCE a testé… le Cinéma Paradiso

A l'aube d'un été de folie MCE est allé testé l'incontournable Cinéma Paradiso. Un événement qui réunit cinéma, danse, musique, et art culinaire dans la nef du Grand Palais pendant deux semaines

Que faire quand on a une envie soudaine de cinéma, de world food et de dancefloor jusqu’au bout de la nuit ? On peut aller se perdre aux quatre coins de Paris et écouler ses maigres économies, ou on peut se rendre au Cinéma Paradiso, un événement hors norme qui se déroule du 16 au 26 juin au Grand Palais de Paris.

Le Cinéma Paradiso pour revoir des films cultes dans un cadre exceptionnel

Pour la deuxième année consécutive, les cinémas MK2 on concocté un événement inédit pour les cinéphiles, mais aussi les férus d’art sous toutes ces formes. Mais c’est bien de cinéma dont il est question dans les deux énormes salles ouvertes érigées dans le grand palais. Et cette année la programmation est éclectique et le cadre idéal : toute la semaine, les amoureux du cinéma pourront venir voir des films cultes tels que Mommy, Jurassic Park, Top Gun, Orange Mécanique ou encore le Rocky Horror Picture Show. Ici pas de genoux recroquevillés dans des fauteuils inadaptés : les deux salles rivalisent de grandeur pour un confort optimal, dans un grand palais cosmique, magnifié par l’oeuvre de Martin Méry.

Des activités, de la nourriture et une soirée survitaminée

Avant d’assister à notre séance d’avant première du film Entourage, tiré de la série du même nom, il y avait plusieurs activités à essayer, comme des cours de danse ou encore du bowling. Mais il faut avant tout manger, et le Cinéma Paradiso excelle également dans cette discipline.
Pour l’occasion des dizaines de food trucks ont envahi le grand palais pour ravir les papilles des spectateurs avec des plats venus des quatre coins du monde (enfin deux ou trois coins). Les plus courageux et ceux dont la bourse est pleine pouvaient même s’offrir un repas préparé par Jean Imbert (à 180 euros).

Le Superclub, qui n’a rien à envier au plus grosses soirées parisiennes

La musique n’est pas en reste puisque après la séance de cinéma, s’ouvre le Superclub, dans la nef du Grand Palais où la crème des DJ – comme le collectif Bromance ce soir-là – font trembler les arcades de la nef du Grand Palais avec une scénographie travaillée pour le plus grand plaisir des férus d’électro, et ce jusqu’à 6 heures du matin.

Après une telle soirée passée au Cinéma Paradiso, on ne peut que en redemander et scander : vive le cinéma, vive l’art, vive la nourriture et vive la musique. Jetez-vous sur les prochaines soirées de l’événement, vous ne le regrettera pas.