fbpx
Dossier MCE
Partager sur

Bac 2013 : ces nouvelles épreuves qui inquiètent même les professeurs

Bac 2013 : ces nouvelles épreuves qui inquiètent même les professeurs
Partager
Partager sur Facebook

Une grande réforme du lycée avait été lancée en 2010 pour permettre aux élèves de mieux se spécialiser. Pour le moment, ce sont les professeurs qui s’inquiètent et les lycéens qui trinquent

En 2010, le gouvernement Fillon avait lancé une grande réforme pour le lycée afin d’aider les élèves à mieux se spécialiser avant la dure épreuve du Baccalauréat. A l’exception des épreuves de philosophie des bacs généraux, toutes les matières des Bacs S, ES, L, STI2D, STI2A et STL sont touchées par des changements de programmes ou de déroulements aux épreuves. Mais le manque d’accompagnement du gouvernement face à cette réforme cause des inquiétudes chez les professeurs.

Un manque d’information certain

Les enseignants se sentent peu voire pas informés du tout des attentes des correcteurs du Bac. Le manque de consignes, de barèmes et d’accompagnement est remis en cause. Il est difficile de préparer correctement les lycéens aux épreuves de juin dans ces conditions. Ce qui leur a mis la puce à l’oreille ? Les « sujets zéro », ces sujets-types concoctés par l’Inspection générale et distribués aux professeurs depuis la rentrée 2012 pour tenter de les éclairer.

Certains en histoire-géo ou en sciences de la vie et de la terre ont découvert qu’il manque des consignes, que les barèmes sont du plus grand flou. Que faut-il évaluer et de quelle manière ? Mystère. D’autres, en maths par exemple, n’ont rien découvert du tout, car les sujets zéros seront distribués en avril ! Idéal pour préparer correctement ses troupes au Baccalauréat dans moins de 6 mois…

Déborah Dijaud