fbpx
Découvertes
Partager sur

Vernis à ongles: la première étude qui vérifie leur dangerosité!

Les vernis à ongle sont apparemment les cosmétiques qui contiennent le plus de perturbateurs endocriniens. Cécilia veut mener une étude pour en savoir plus.

Nous utilisons du vernis à ongles régulièrement. Pourtant il semblerait qu’ils contiennent une grande quantité de perturbateurs endocriniens

Mettre du vernis, à vos risques et périls

Environ 1 femme sur 4 utilise régulièrement du verni à ongles. Il faut dire que c’est toujours amusant de se colorer les ongles au fil de nos envies. Mais attention, ce geste du quotidien pourrait ne pas être si anodin que ça. En effet, rien que l’odeur une fois le flacon ouvert nous interpelle. Une odeur si forte peut-elle être vraiment sans danger ? Et la question se pose davantage lorsqu’on voit le logo inflammable sur le flacon.

Et pourtant, très peu d’études ont été menées sur le sujet. Mais nous savons déjà que le vernis passe bien à travers l’ongle, et que la plupart des vernis contiennent un perturbateur endocrinien.

Pour mettre fin au questionnement sans réponse, Cécilia, auteur du blog Cestsilya, souhaite réaliser une étude. Elle s’appellera VernissansPe. Le but est d’analyser 12 marques de vernis à ongles afin de voir les effets nocifs qu’ils peuvent avoir sur la santé.

Cécilia fait des recherches depuis 4 ans sur le sujet. Il est, pour elle, bien trop peu abordé. Alors si cette étude parvient à être réalisée, ce serait une première mondiale, d’intérêt international.

Une étude indépendante

Cette étude est participative. C’est-à-dire que ce sont 500 femmes, ensemble, qui ont sélectionné les marques et ont donné leur avis. Ce sondage est donc maintenant terminé, et Cécilia fait désormais appel à des contributeurs. En effet, elle doit récolter 6000 euros d’ici ce weekend. Une fois la somme atteinte, l’étude serait réalisée en partenariat avec le laboratoire EPHYLIA. Alors vous aussi, si vous le souhaitez, vous pouvez soutenir cette campagne sur le site Ulule.

Car Cécilia n’est pas seule dans cette ambition. Elle a décidé de s’entourer d’experts en cosmétique, et de scientifiques spécialisés dans les perturbateurs endocriniens.

 

Alors si vous faites parti de celles qui aiment se vernir les ongles, n’hésitez plus et soutenez ce projet !