MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Campus
Partager sur

Université: de moins en moins de bacheliers poursuivent leurs études

Partage
Partager sur Facebook

Les bacheliers sont de moins en moins nombreux à poursuivre leurs études à l’université après le Bac.

Une fois l’obtention du Bac, de moins en moins de bacheliers commencent un cursus à l’université.

Les licences n’ont pas la côte

On vous expliquait récemment que les étudiants sont de moins en moins nombreux à poursuivre leur licence après la première année. Mais un autre constat est inquiétant. En effet, les bacheliers seraient de moins en moins nombreux à poursuivre leurs études après l’obtention du bac.

En fait, les chiffres des étudiants inscrits en licence à l’université augmentent, mais cela n’est pas proportionnel au nombre de bacheliers de l’année. Et c’est chez les bacheliers professionnels qu’on note la chute la plus importante.

On compte environ 1,4% de bacheliers inscrit à l’université en plus par rapport à l’année dernière. Mais le taux de poursuite des étudiants vers l’université est, lui, en forte baisse. Et cela pour toutes les catégories de bac. Ces chiffres ont été publiés fin novembre, par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

La faute à APB, pas aux bacheliers

En ce qui concerne le Bac général, le nombre de bachelier a augmenté de 3,2% par rapport à l’an passé. Pourtant, les inscriptions de bacheliers généraux à la fac n’ont augmentés que de 2,5%.

Pour les bacs professionnels, on compte 1,7% en moins de bacheliers professionnels. Et une baisse de 14,8% des inscriptions à l’université. Pour le bac technologique, le constat est semblable.

En ce qui concerne les formations, les chiffres divergent. Dans le domaine des sciences, la tendance des inscriptions est à la baisse, hormis pour les inscriptions en Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles. Pour les Staps on observe une stabilité. Et le domaine qui voit ses effectifs augmenter est celui des Arts, des Lettres, et des Langues.

Mais cette baisse n’est pas forcément la faute des bacheliers. En effet, on pourrait remettre en cause la plateforme APB. Après les résultats du bac, de nombreux bacheliers souhaitaient poursuivre leurs études en licence. Mais seulement 82% ont obtenu leur vœu numéro 1, contre 86% l’an passé. Mais là encore, tout dépend des filières. Certaines sont moins bouchées que d’autres.