Découvertes
Partager sur

Tinder,Meetic: Les utilisateurs en ont marre et ne trouvent toujours pas l’amour !

Tinder,Meetic: Les utilisateurs en ont marre et ne trouve toujours pas l'amour !
Partager
Partager sur Facebook

Les français en ont marre des phrases bateaux sur les sites de rencontres, et une enquête qui vient d’être publié par l’asso UFC-Que choisir l’affirme !

En effet ce n’est pas nous qui le disons c’est une enquête de l’institut UFC-Que choisir. Elle montre que seuls 39% des utilisateurs de sites de rencontres et d’application de rencontres sont satisfaits. Mais alors à quoi est-ce dû ? est-ce la faute des utilisateurs ou de ceux qui l’ont conçu ?

Site de rencontre : Toujours pareil !

Effectivement, les rendez-vous sur les sites de rencontres ne se font pas de manière automatique. Cela nécessite un effort des deux côtés pour que ça se passe bien et sur le long terme.

Mais, une enquête publiée ce jeudi par le magazine UFC-Que choisir révèle que seulement 39% des utilisateurs apparaissent satisfaits par ces sites. Parmi eux il y a Tinder, Meetic, Adopte un mec ou encore Badoo.

On apprend alors que plusieurs facteurs expliquent ce taux assez bas de 39%. Tout d’abord les rencontres ne se passerait pas comme ils l’envisageaient. Car 4 discussions sur 5 engagées ne débouchent sur rien de concret.

Et sur 27 contact établis en moyenne 5 aboutiraient à une véritable rencontre physique. Puis 2 à 1 relation et seulement 1 vraie histoire.

Site de rencontre : Il n’y a plus de désir !

En effet, le site BFMTV est allé à la rencontre de parisiens qui ont émis un avis sur ces sites de rencontres. Et résultat, ils évoquent souvent la répétition et presque la robotisation de l’utilisateur. Qui va faire défiler les photos, choisir la personne de son choix, envoyé un message…

Les passants ont dont donné leur avis:

Anne sophie 25 ans : « C’était nul, aucun ne ressemblait à leur photo. J’ai terminé le rendez-vous et je n’ai pas donné de nouvelles. C’est toujours la même chose: ‘Salut, ça va ?’ C’est lassant. »

Capucine : « Je suis insatisfaite car je crois que le profil des personnes, quand je les ai rencontrées, ne me correspondait pas. Je me souviens avoir ‘matché’ avec des personnes qui ont des propos un peu déplacés. On peut tomber sur tout et n’importe quoi. » 

Toutefois, selon le sociologue Pascal Lardellier , il y aurait trop de choix et cela nous rendrait difficile à satisfaire , toujours selon BFMTV.com :

« Dans la vraie vie, c’est une rencontre sentimentale et sexuelle qui est artisanale. Alors que dans les sites de rencontre on est quand même dans quelque chose d’assez industriel. Le désir et la séduction sont complètement technicisés. On devient des fiches, comme des produits dans un rayon. On y va parce que tout le monde y est mais très rapidement il y a des frustrations. »