fbpx
Découvertes
Partager sur

Tinder: la faille qui permet à n’importe qui d’aller voir vos photos !

Sur Tinder, certains ont récemment découvert une faille. Et pas des moindres. Elle permet à n’importe qui d’espionner vos photos présentes sur l’application.

L’application de rencontre Tinder est depuis peu victime d’une grosse faille de sécurité. Elle permet en effet à n’importe qui de visionner les photos que vous partagez sur l’application.

 

Tinder dans la tourmente

Notre vie privée sur internet ne l’est de fait plus vraiment. Et pourtant on continue de penser que ce que l’on partage en privé ne devrait être vu que par nos amis. Evidemment, c’est bien comme ça que cela devrait se passer. Mais ce n’est pas toujours le cas. Alors mieux vaut être prudent sur ce que l’on montre sur les réseaux sociaux de manière générale.

Depuis peu, c’est au tour de l’application de rencontre Tinder d’être victime d’une faille de sécurité. Du coup, n’importe qui peut visionner très facilement les photos que vous avez partagées sur l’application. Ce constat a été établit par des chercheurs de la société Checkmarx. Le problème vient tout simplement du fait que l’application Tinder n’ait pas chiffré les photos des utilisateurs en HTTPS. Du coup, n’importe qui qui se connecterait sur le même réseau Wifi que vous peut rapidement et facilement regarder vos photos !

Et le problème ne s’arrête pas là, les hackers pourraient également ajouter des photos à leur guise directement sur votre profil. Et on est certain que vous n’aimeriez pas vous retrouver sur votre compte Tinder avec tout et n’importe quoi comme photo. On vous comprend !

Un logiciel qui vous espionne

Ainsi, les chercheurs de Cherckmarx ont élaboré un logiciel fonctionnant sur PC, appelé TinderDrift. Ce logiciel permet non seulement de voir les photos non protégées, mais aussi d’observer minutieusement le comportement des utilisateurs. Car il existe des données assez simples. Ainsi, ces chercheurs se sont rendus compte qu’un swipe à gauche équivaut à un flux de données de 278 bytes, contre 374 bytes pour un swipe à droite.

Alors si quelqu’un qui a ce logiciel ce connecte à la même connexion wifi que vous, il peut sans problème recréer votre session complète. Mais rassurez-vous, même si ce logiciel vous paraît déjà inquiétant, on a une bonne nouvelle. Il n’est pour le moment pas question de pouvoir récupérer les messages échangés. C’est au moins ça de gagner !