fbpx
Découvertes
Partager sur

Tinder: une ex Miss France victime d’usurpation d’identité sur l’appli !

Tinder_ une ex Miss France victime d'usurpation d'identité sur l'appli

Sur Tinder, une personne mal intentionnée a utilisé les photos d'une ancienne Miss France pour créer son profil.

Dans la story de son compte Instagram, une ancienne Miss France a mis les choses au clair. Un faux profil sur l’application Tinder usurpe son identité. La rédaction de MCE vous en dit plus.

Aucune star n’y échappe ! Sur les réseaux sociaux, des personnes mal intentionnées usurpent l’identité de personnalités publiques pour se créer un profil. Ainsi, une ancienne Miss France vient tout juste d’en payer les frais.

En effet, Alexandra Rosenfeld a découvert qu’un utilisateur de Tinder utilisait ses photos sur l’application de rencontres. Toutefois, ce dernier a pris soin de changer le nom.

Donc, seuls quelques éléments apparaissent sur son profil. D’abord, son nom. Cet utilisateur s’appelle « Mathilde ». Puis son âge, il aurait 20 ans. Et bien sûr ses études, en École supérieure de Physique Chimie.

Alors, l’ancienne reine de beauté ne s’est pas privée d’afficher ce compte dans la story de son compte Instagram. Et elle a mis les choses au clair !

« Évidemment, je ne m’appelle pas Mathilde, je n’ai pas vingt ans et je ne suis pas sur Tinder« , a-t-elle écrit. Il faut dire que la jeune maman n’a aucune raison d’être sur cette célèbre application.

Et pour cause, celle qui a été couronnée en 2006 partage la vie du journaliste Hugo Clément. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont très amoureux l’un de l’autre. D’ailleurs, Hugo Clément lui a adressé sa flamme à l’occasion de la Saint-Valentin, ce dimanche 14 février.

Tinder_ une ex Miss France victime d'usurpation d'identité sur l'appli

Tinder : La Miss France a déjà un chéri

En effet, l’ancien journaliste de Quotidien a écrit : « Elle met de la magie, mine de rien, dans tout ce qu’elle fait. Elle a le sourire facile, même pour les imbéciles. »

Avant d’ajouter : « Elle s’amuse bien, elle n’tombe jamais dans les pièges. Elle s’laisse pas étourdir par les néons des manèges. Y’en a même qui disent qu’ils l’ont vue voler. »

Ainsi, il s’agit de très belles paroles tirées du morceau « Il est libre Max ». Alors, l’amour que lui porte le jeune homme est plus que réciproque pour Alexandra Rosenfeld, qui n’irait jamais sur Tinder.

Et pour preuve, l’ex-Miss France partage très souvent des photos et des vidéos du père de son bébé sur la Toile. D’ailleurs, ses abonnés ne peuvent pas du tout s’en passer.

Alors, il faut croire que la personne derrière le compte Tinder ne s’est pas assez renseignée sur la vie de celle dont il usurpait l’identité. En utilisant la photo d’Alexandra Rosenfeld, il n’avait pas la moindre crédibilité.

C’est pourquoi la jeune femme n’a pas daigné pousser un coup de gueule. Si elle a affiché le profil sur sa page Instagram, c’est uniquement pour que cette personne se retrouve piégée et voit son compte se faire supprimer par l’application. Ni plus, ni moins !