fbpx
Découvertes
Partager sur

Téléphone: le 911 américain reçoit 84 millions de faux appels à cause des smartphones laissés dans les poches arrières

Téléphone: le 911 américain reçoit 84 millions de faux appels à cause des smartphones laissés dans les poches arrières

Si le 911 est connu dans le monde entier pour son efficacité, il est en train de chuter à cause des appels par erreur d'utilisateurs ayant laissé leur smartphone dans leur poche arrière.

A l’origine le 911 avait été créé pour les urgences policières ou médicales par les autorités américaines pour agir rapidement. Mais aujourd’hui, cela s’avère un véritable calvaire pour eux. En effet, les appels d’urgence américains ont augmenté de 28% entre 2011 et 2014. Le problème c’est que cette hausse n’est pas réellement liée à l’augmentation de la criminalité outre Atlantique, mais à un problème beaucoup plus… bête. En effet, la BBC révèle que la raison des ces augmentations croissantes du nombre d’appels d’urgence est lié aux personnes qui appellent par erreur le 911 à cause de leur smartphone installé confortablement dans leur poche arrière…

Une perte de temps considérable qui ralentie le service

Ces appels involontaires sont de l’ordre de 30% sur tous les appels reçus par les services de protection. Selon la FCC, régulateur des télécoms américains, ce taux atteint les 50%, ce qui revient à dire que près de 84 millions d’appels d’urgence sont en faits des fausses alertes. En cause, une fonction obligatoire sur tous les téléphones qui permet d’appeler le numéro 911 sans avoir à dévérouiller son appareil. Et ce problème est non seulement un vrai calvaire pour ceux qui réceptionnent ces appels, mais aussi pour sa perte de temps conséquente qui fait ralentir la productivité du service.

La seule solution trouvée pour limiter les erreurs d’appel au 911

En effet, après un appel comme celui-ci, les autorités doivent contacter la personne ayant appelé et lui laisser un message vocal avant d’attendre un retour de sa part. La manipulation ne prend qu’une seule minute, mais multiplier aux 84 millions de faux appels, cela revient à une incroyable perte de temps qui ne sera pas réservée au urgences. Pour le moment, la seule solution proposée par la FCC serait d’envoyer un sms à l’utilisateur en question afin de le prévenir de la fausse manipulation et de lui demander d’être extrêmement prudent.