fbpx
Découvertes
Partager sur

Snapchat veut devenir une référence des médias anti fake news !

Partager
Partager sur Facebook

L’application qui a un grand succès auprès des jeunes, veut devenir un contre modèle anti-Facebook.

Le réseau social Snapchat n’en fini plus d’évoluer, et souhaite devenir une référence anti fake news.

Snapchat en pleine évolution

Au départ, rien ne prédestinait Snapchat à devenir une référence anti fake news. Le réseau social préféré des jeunes permettait surtout l’envoi de photo temporaire entre amis. L’application est ensuite devenu le meilleur moyen pour les stars de communiquer avec leur communauté. Mais le fondateur de Snapchat, Evan Spiegel, ne voudrait pas s’arrêter en si bon chemin.

On ne compte plus les nouveautés et les mises à jour de ces dernières semaines pour faire évoluer l’application. Evan Spiegel assume rejeter le modèle de Facebook, qui a d’ailleurs perdu son succès auprès des jeunes. En effet, l’ancien numéro 1 des réseaux sociaux a souvent été la cible des fausses informations. Les utilisateurs ont parfois du mal à discerner l’info de l’intox. Et il n’est pas rare pour eux de partager un article sans même avoir pris la peine de le lire.

Alors forcément, cela entraine la circulation de fausses informations, que personne ne prend la peine de vérifier. Ainsi, les médias traditionnels observent une perte de confiance de la part des lecteurs.

Séparer les amis et les médias

Alors Snapchat a décidé de rénover sa plateforme pour séparer le contenu « ami » du contenu « média », et ainsi ne pas se voir imposer des médias en fonction de nos interactions avec nos amis.

Snapchat souhaite donc offrir à ses utilisateurs un contenu personnalisé en fonction de ses propres goûts, et non pas en fonction des partages de ses amis.

Et pourtant cette mise à jour avait été durement critiquée par un grand nombre d’utilisateurs qui regrettaient de ne plus avoir accès aux Stories de ceux qui ont le moins d’amis.

Avec cette nouvelle plateforme, Snapchat propose un côté dédié aux amis, et un côté Discovers dédié aux médias et au goût personnalisé.

En quelques années, Snapchat a perdu son étiquette de gadget pour les jeunes, gagnant une réelle légitimité chez de nombreux médias comme Le Monde, Society, et L’Express. Ces médias proposent régulièrement un contenu adapté au format Snapchat.

Evan Spiegel assume fièrement sa casquette de média, que Facebook avait en revanche eu du mal à accepter.

Le réseau social Snapchat s’applique à ne pas diffuser de fausses informations. L’application a encore de belles années devant elle, avec un fondateur qui n’hésite jamais à évoluer.