fbpx
Découvertes
Partager sur

Shopping: plus d’un Français sur deux refuse d’attendre plus de 5 minutes en caisse !

Shopping plus d’un Français sur deux refuse d’attendre plus de 5 minutes en caisse grande

Selon une étude publiée récemment, 6 Français sur 10 considèrent qu’il est inacceptable d’attendre plus de 5 minutes en caisses.

Les Français sont impatients quand ils font du shopping! Plus de la moitié ne supporte pas d’attendre plus de 5 minutes dans la file d’attente.

 

L’impatience des Français

Les Français ne supportent pas l’attente en caisse quand ils font du shopping ! C’est ce qui ressort d’une étude menée par Harris Interactive pour StrongPoint, une société de solutions technologiques. Les chercheurs ont analysé les habitudes des consommateurs. Plus de 1000 Français de plus de 18 ans ont participé à cette étude. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Français sont assez impatients ! Et encore plus quand il s’agit de faire les magasins. En effet, 47% ne supportent pas devoir attendre plus de 3minutes en caisse. Et pour 1/3 des Français le délai maximum dans une file d’attente s’élève à 10 minutes, seulement.

Et cette impatience est bien à prendre au sérieux. Elle peut avoir un véritable impact sur les dépenses des Français. Ainsi, ils sont près de 8 sur 10 à ne même pas prendre la peine d’entrer dans un magasin pour faire du shopping si les file d’attente est trop longue. Cela concerne plus de 80% des moins de 35 ans. Et les 3 quarts des Français n’hésitent pas non plus à reposer leurs articles une fois en caisse si le délai d’attente leur semble trop long. C’est en partie pour cela que l’e-shopping explose ces derniers temps ! En effet, 18% des sondés admettent faire les magasins sur internet au moins une fois par mois pour ne pas avoir à subir l’attente en caisse.

Un problème, pas pour tout le monde

Selon cette étude, il semblerait que ce problème concerne davantage une partie de la population. Les parisiens, principalement. Parmi les Français qui sont impatients en caisse, 85% vivent en région parisienne. Mais on note également que ce sont les hommes les plus impatients, et encore plus les cadres et professions libérales. Là encore, cela peut avoir un impact négatif sur le commerce. A cause de cela, la fréquentation chez les détaillants est en baisse. Car c’est ce segment qui a le pouvoir d’achat le plus élevé.

Alors la réputation des Parisiens à être de vraie râleur est-elle prouvée ? On pourrait penser que oui. Surtout quand on apprend qu’ils sont tout de même 3% à exiger l’ouverture d’une nouvelle caisse quand le temps d’attente leur paraît insurmontable.

Et pour l’autre moitié des Français, ceux qui ne râlent pas, ils ne sont pas ravis pour autant. 1 sur 10 n’hésite pas à quitter le magasin sans n’avoir rien acheté.