fbpx
Découvertes
Partager sur

Sexualité: 33% des Françaises ont déjà pris la pilule du lendemain !

Sexualité: 33% des Françaises ont déjà pris la pilule du lendemain !
Partager
Partager sur Facebook

Il arrive qu'un incident arrive lors d'un rapport sexuel. Alors, selon une étude, 33% ont déjà eu recours à la pilule du lendemain !

Il arrive qu’un incident arrive lors d’un rapport sexuel. Alors, selon une étude, 33% ont déjà eu recours à la pilule du lendemain !

En cas d’incident de protection lors d’un rapport sexuel, il existe une solution. En effet, les femmes peuvent utiliser un contraceptif d’urgence comme la pilule du lendemain. 33% des Françaises l’ont déjà prise. MCE vous dit tout.

Sexualité des femmes

Lorsqu’on est une femme, ce n’est pas évident de se protéger. En effet, prendre un contraceptif n’est pas anodin. La pilule doit correspondre au fonctionnement du corps de la femme en question à cause de la dose d’hormone ajoutée. Alors, si elle choisit de ne pas prendre la pilule et que lors d’un rapport sexuel, un incident se produit (préservatif qui craque par exemple), elle doit se protéger doublement.

En effet, même si cela n’arrive pas toujours, cela reste un situation que de nombreuses Françaises ont déjà vécue. Selon une étude menée auprès de 5 171 personnes par Newpharma.fr, 33% d’entre elles y ont déjà eu recours. En effet, la pilule du lendemain est disponible depuis 1999 sans ordonnance et gratuite pour les mineurs depuis 200. Elle permet d’éviter une grossesse non-désiré.

Les conditions de la pilule du lendemain

Alors, la pilule du lendemain affiche ses condition. En effet, elle est prise dans les 72 heures ou cinq jours, en fonction des pilules, après le rapport. De plus, 59% des femmes interrogées racontent y avoir déjà eu recours une fois dans leur vie, 36 % deux à trois fois, et 4 % une à plusieurs fois par an. Alors, pour quelle raison ? Dans 36% des cas, elles oubliaient de prendre la pilule. Dans 34% des situations, il s’agit d’un souci avec le préservatif. Ou enfin, dans 25% des cas, après un rapport non-protégé.

Pourtant, il faut savoir que la pilule du lendemain n’est pas un moyen de contraception, mais une urgence. Elle n’est efficace qu’à 95%, si elle est prise dans les 72 d’heures. De plus, si on retarde trop sa prise, la grossesse peut arriver.