Découvertes
Partager sur

Selon une étude, les jeunes seraient accros au porno !

Selon une étude, les jeunes seraient accros au porno grande
Partager
Partager sur Facebook

Les résultats d'une étude sera remise aujourd'hui aux parlementaires. Elle montrent que les jeunes sont de plus en plus accros au porno !

Une étude sera bientôt entre les mains des parlementaires. Ils devront trouver une solution pour contre un phénomène alarmant: Les jeunes sont de plus en plus accros au porno !

Porno: Les jeunes en sont accros !

21% des 14-24 ans regardent au moins une fois par semaine du porno. Soit 1 jeune sur 5 ! Un chiffre alarmant donc, sur l’image de la sexualité que se font les jeunes en France.

L’étude réalisée par Ipsos pour le Fonds Actions Addictions, la fondation Gabriel Péri et la fondation pour l’innovation politique. Elle a été réalisée en ligne sur un échantillon de mille jeunes de 14 à 24 ans.

C’est plus d’un jeune sur cinq donc qui regarde au moins une fois par semaine des contenus pornographiques.
Et pire encore, 5% d’entre eux admettent en regarder plusieurs fois par jour !

Les spécialistes craignent une perte de l’estime de soi chez les jeunes. Mais aussi une fausse représentation des rapports sexuels. Ils pointent du doigt un accès trop facile aux sites pornographiques.

Le porno influe sur le comportement de la jeunesse

Une étude de l’Université du Nebraska apporte un constat inquiétant. A savoir que plus l’âge est jeune, plus le comportement envers les femmes chez un jeune garçon se dégrade. En effet, plus la vidéo est visionnée jeune, plus le comportement sexiste se fera inévitable. Il y aura même la création psychologique d’un pouvoir afin de dominer l’autre sexe. Un jeune garçon qui la regarde tardivement aura tendance à avoir une sexualité plus libérée.

LCI a ensuite comparé ce résultat avec une enquête réalisée en France par l’Ifop l’année dernière. L’étude expliquait que les adolescents de l’hexagone visionnaient ce type de vidéo de plus en plus jeunes. Cette étude révèle que 1005 jeunes qui ont été questionnés, près de 33% explique avoir déjà vu une vidéo pornographique entre 13 et 15 ans. D’autant que près de un jeune sur sept en a visionné une avant ses 12 ans.