fbpx
Découvertes
Partager sur

Santé: l’espérance de vie augmente, mais les gens sont de plus en plus malade

esperance de vie augmente mais pas la santé

C’est assez paradoxale, mais une étude révèle que la santé de la population mondiale a décliné, alors que l’espérance de vie a augmenté.

La médecine a fait énormément de progrès dans le monde, c’est indéniable. Cependant, une étude menée dans plus de 188 pays montre que les gens vivent plus vieux, mais surtout… en mauvaise santé. Dans l’ensemble, depuis 1990, la santé des hommes et des femmes s’est amélioré grâce aux progrès dans la lutte contre des maladies telles que le SIDA, le paludisme ou les maladies infantiles. Et même si l’espérance de vie a progressé, ce n’est pas le cas de la bonne santé. En effet, les habitants de la planète Terre ont tendance à vivre plus vieux, mais avec une maladie ou une infirmité. C’est en tout cas ce que révèle l’étude publiée dans le média britannique The Lancet.

Une augmentation de l’espérance de vie de 6,2 ans

Theo Vos, professeur à l’Université de Washington qui a mené les recherches, explique que « le monde a fait de grands progrès en matière de santé, le défi consiste désormais à investir afin de trouver des moyens plus efficaces de prévenir et de traiter les causes majeures de maladie et de handicap », selon les retranscriptions du Nouvel Observateur. Selon lui, l’espérance de vie moyenne entre 1990 et 2013 a augmenté de 6,2 ans.

Le Lesotho bon dernier de l’étude

Mais en contrepartie, l’espérance de vie en bonne santé n’a augmenté que de 5,4 ans. Il est donc passé de 56,9 ans à 62,3 ans. Dans certains pays comme le Paraguay ou la Biélorussie, elle a même reculé. Et dans les pays sous-développés, comme le Lesotho, les nourrissons de 2013 ont perdu 10 ans de bonne santé face à leurs aînés de 1990. Le Lesotho, d’ailleurs, et le pays le plus faible de la liste, avec une espérance de vie de 42 ans. Le Japon, lui, trône en tête avec des 73,4 années d’espérances de vie.