Découvertes
Partager sur

Santé: vapoter ne serait pas nocif pour les jeunes qui n’ont jamais fumé

Partage
Partager sur Facebook

Selon une étude, le vapotage ne présenterait pas d’impact négatif pour les jeunes qui ne fument pas.

Vapoter n’est pas dangereux pour les jeunes non-fumeurs. C’est ce que prouve une nouvelle étude.

Vapoter n’est pas dangereux

Les cigarettes électroniques sont arrivées sur le marché français il y a seulement 10 ans. L’objectif était de réduire les risques de la cigarette classique avec cette nouvelle alternative au tabac. Les utilisateurs étaient alors principalement des adultes voulant arrêter de fumer.

Personne ne commençait à vapoter sans avoir fumer. Pourtant, maintenant, la cigarette électronique s’est fait une place dans notre quotidien. Et les nouvelles générations sont parfois tentées de vapoter, pour le plaisir, même sans avoir fumer auparavant. Mais en si peu de temps, vapoter a eu très mauvaise réputation.

Beaucoup de rumeurs existaient sur les mauvais effets de la cigarette électronique. Pourtant aucune étude ne peut réellement le prouver.

Mais le Dr Riccardo Polosa s’est penché sur la question. Il a mené une étude sur une longue période pour analyser les effets d’une utilisation quotidienne de la cigarette électronique sur les jeunes adultes non-fumeurs. Et le résultat est surprenant : le vapotage n’aurait aucun impact négatif sur les jeunes adultes n’ayant jamais fumé de leur vie.

L’étude pour faire taire les rumeurs

Pour mener cette étude, les chercheurs ont suivis pendant plusieurs années 9 vapoteurs qui n’ont jamais fumé mais qui vapotent, et 12 non-fumeurs. Et selon les chercheurs de l’université de Catane, le vapotage n’a pas d’impact négatif sur ce premier groupe.

En effet, aucune différence de tension artérielle ou de fréquence cardiaque entre les deux groupes de participants. L’auteur de la recherche explique : « En dépit des alertes sanitaires antérieures, notre étude montre pour la première fois qu’il n’y a aucun risque chez les vapoteurs quotidiens qui n’ont jamais fumé dans leur vie. » Cette étude avait donc pour but de faire taire les mauvaises rumeurs qui persistaient sur la cigarette électronique.

Mais il faut faire attention, les cigarettes électroniques n’existent que depuis 10 ans. Il est donc encore trop tôt pour en connaître tous les risques. De plus, cette étude a été menée auprès de très peu de participants, alors il est difficile de prendre les résultats pour réelles preuves.