fbpx
Découvertes
Partager sur

Santé: utiliser un smartphone avant de se coucher favorise la dépression!

Santé: utiliser un smartphone avant de se coucher favorise la dépression!
Partager sur Facebook

Selon des experts britanniques il faudrait bannir les écrans avant de se coucher; Ces derniers peuvent favoriser les risques de dépression et de suicide.

Un rapport publié par quatre médecins britanniques conseille de bannir tous les écrans avant le coucher. Et notamment chez les jeunes.

Bannir les écrans avant de se coucher

C’est un nouveau rapport qui vient de sortir. On le sait déjà. Il faut éviter les écrans avant de se coucher. Là; les quatre médecins font donc part de nouvelles directives sur l’usage des écrans. Selon eux, il faut bannir les écrans avant de se coucher et donc les smartphones. Tout ça au nom d’un principe de précaution.
On connait déjà les méfaits sur la sécrétion de la mélatonine. La mélatonine, l’hormone du sommeil, est contrariée par la lumière bleue de nos smartphones. Cependant ils pourraient aussi augmenter le risque de dépression et de pensées suicidaires. Surtout chez les jeunes les plus vulnérables.

« Il n’y a aucune preuve de cause à effet dommageable, mais nous avons constaté une augmentation de taux de dépression, ceux-ci affirmant que leur qualité de vie est inférieure lorsqu’ils sont exposés à des écrans pendant de longues périodes » précise le Dr Catherine Calderwood, co auteure du rapport. Elle ajoute: « Nous savons qu’un jeune sur cinq se lève la nuit pour vérifier s’il a reçu de nouvelles notifications des réseaux sociaux sur son téléphone et qu’un sommeil interrompu nuit à la qualité de son éducation le lendemain »

Quelques conseils

Gardez tout d’abord vos smartphone et autres écrans hors de votre chambre. N’utilisez pas vos appareils à table, cela vous donnera de meilleures habitudes. Soyez attentifs, n’utilisez pas votre smartphone en traversant la route. Essayez aussi de faire une pause toutes les deux heures.

En plus de ce rapport; les auteurs réprimandent les GAFA. Ils accusent les géants du web et les réseaux sociaux de ne pas être assez attentif à la santé des utilisateurs. Facebook et Instagram pourraient notamment donner des clés aux utilisateurs pour qu’il gère leur consommation d’écrans et donc de leur smartphone.