fbpx
Découvertes
Partager sur

Santé: se plaindre tous les jours va finir par vous tuer !

Santé se plaindre tous les jours va finir par vous tuer

Vous avez l'habitude de vous plaindre toute la journée ? Savez-vous que se plaindre est dangereux pour la santé et peut même vous tuer ?  

La santé est un pilier très important pour vivre une vie « normale ». Et se plaindre ne fait pas partie de la catégorie « être en bonne santé », bien au contraire.

Se plaindre tout le temps, nuit et jour, avec ou sans vos proches, peut finir par vous tuer. Et la négativité que vous émanez peut aussi vite vous rendre insupportable. Vous ne le saviez pas ? Alors c’est le moment de changer d’attitude et faire en sorte d’être plus positif et plus souriant à la vie.

Car la vie est une chance. Même avec tous ses défauts ! Et selon Steven Parton, un psychiatre, cultiver la plainte peut avoir de graves conséquences sur la santé mentale. Il a réalisé une étude qui prouve que ce sont les synapses qui s’activent lorsqu’on se plaint. Et il dit : « Cette situation arrive quand les synapses qui représentent le négatif sont plus proches et mieux connectées entre elles que celles qui traitent du positif. »

Santé : vivre mieux et longtemps sans se plaindre

« Peu de gens le savent mais le stress est l’un des plus grands maux que peut subir l’organisme. Il possède une énorme influence sur ce dernier, et elle est très rarement positive, pour ne pas dire jamais », continue t-il d’écrire dans son article « La science du bonheur : pourquoi le fait de vous plaindre est littéralement en train de vous tuer« .

Car vous plaindre, ça vous procure du stress. Ça vous empêche aussi d’y voir plus claire ou d’être détendu. De vous sentir apaisé et bien dans votre peau. Votre hippocampe pourrait même s’atrophier avec le temps et cela causerait de grosses lésions cérébrales.

Et même au delà de la santé mentale, votre organisme tout entier bascule lorsque vous rentrez dans ce processus de plainte. À chacune d’elle, vous produisez du cortisol. Le cortisol c’est l’hormone du stress. Lorsque vous en produisez, votre coeur va battre plus vite et donc augmenter la tension artérielle. Et là, vous ouvrez la porte au cholestérol, au diabète, aux maladies cardiovasculaires et même à l’obésité !

Un peu bête de mourir parce que vous vous plaignez trop non ?

Crédit photo : Lyloo