fbpx
Découvertes
Partager sur

Santé: manger trop vite fait grossir !

Partager
Partager sur Facebook

D’après une étude, le fait de manger trop vite pourrait favoriser la prise de poids. Alors quelques gestes sont à adoptés.

Manger trop vite risque de vous faire grossir. Alors prenez tout votre temps au repas.

Bien manger sans se précipiter

Pour être en pleine forme, mieux vaut manger équilibré et en quantité limité. La qualité et la quantité compte dans le maintien de la forme. Mais la vitesse à laquelle nous mangeons est également importante. C’est ce qu’a tenté de prouver une étude au sujet de la manière pour le corps d’assimiler la nourriture.

D’après les chercheurs, il ne faut pas manger trop vite. La tendance fast-food est donc à éviter au maximum. Cette étude a été menée par des chercheurs japonais à Hiroshima. Ils ont suivi pendant 5ans – de 2008 à 2013 – plus de 1000 personnes âgées en moyenne de 50 ans. Au début du suivi, aucune personne ne souffrait de syndrome en particulier.

Ils ont ensuite été séparés en 3 groupes : ceux qui mangent lentement, ceux qui mangent à une vitesse normale, et ceux qui mangent vite. Et les résultats sont étonnants. Au bout de ces 5 ans, 80 personnes ont développé un syndrome métabolique. Sur ces 80 personnes, 2,3% étaient des mangeurs lents, 6,5% des mangeurs normaux, et 11,6% des mangeurs rapides.

Manger lentement pour préserver sa santé.

Parmi les effets de ce syndrome : prise de poids et cholestérol. Ainsi, les scientifiques peuvent affirmer que manger lentement favorise la réduction du risque de syndrome métabolique, et par conséquent le risque de surpoids.

Mais si changer votre vitesse de déglutition vous semble compliqué, voici quelques conseils à appliquer lors de vos repas :

1 Vos repas doivent durer 20 minutes. C’est le temps nécessaire pour que le cerveau comprenne que le corps est rassasié.

2 Mâcher plusieurs fois avant d’avaler

3 Manger en compagnie : parler évite de manger trop vite

4 Posez régulièrement votre fourchette

5 Manger dans une assiette plus petite pour réduire progressivement les quantités.