fbpx
Découvertes
Partager sur

Santé: Manger du poisson rend moins agressif et plus zen !

Santé Manger du poisson fait diminuer d’agressivité

Selon une nouvelle étude, manger du poisson aurait des bienfaits sur notre corps. En effet, cela permettrait de limiter l’agressivité.

Et si manger du poisson permettait de rester zen ? C’est ce que des scientifiques viennent de démontrer.

 

Tout est bon dans le poisson

Selon un chercheur français, les omégas 3 que contiennent les poissons permettraient de limiter l’agressivité. Laurent Bègue, professeur de psychologie sociale à Grenoble, et pour lui es omégas 3 sont des acides qui jouent un rôle important dans la jonction entre les cellules nerveuses du cerveau.

Avec d’autres chercheurs, il a mené une étude qui a été publiée dans la revu Psychiatry Research. Ils ont examiné 194 hommes et femmes âgées de 18 à 45 ans. Durant cette étude qui a duré 6 semaines, un des groupes prenait des capsules d’omégas 3 alors que l’autre groupe prenait un placebo. Mais les chercheurs ont aussi pris en compte la part d’oméga 3 contenue dans les habitudes alimentaires des participants. Et le résultat est surprenant.

Les omégas 3 font rester zen

Les participants ont du répondre au début et à la fin à un questionnaire sur l’agressivité. Et les chercheurs ont constaté une diminution de l’agressivité chez le groupe de personnes qui avaient consommé des omégas 3. En fait, l’organisme n’est pas capable de synthétiser les omégas 3, donc il faut en consommer dans les aliments qui en contiennent : notamment le poisson.

En général, les gens manquent d’oméga 3 car ils ont tendance à consommer davantage de produits gras transformés.

Mais malgré les contaminations probables du poisson, il reste bénéfique d’en consommer. Sans trop en abuser. Des recommandations existent. Par exemple les jeunes enfants et les femmes enceintes ne doivent pas consommer de requin ni de tille. Mais devraient consommer plus de 10 fois par semaine du poisson pour avoir les nutriments nécessaires. Pour les autres, il faut en consommer plus de 5 fois par semaine.