Découvertes
Partager sur

Santé: un français sur deux a peur d’aller chez le dentiste

Santé: un français sur deux a peur d’aller chez le dentiste
Partager
Partager sur Facebook

Un sondage paru, hier, mardi 29 mars montre que les français ont peu d'aller chez le dentiste. Ce n'est pas un mythe mais bien une réalité.

Les français ont peur du dentiste. C’est un fait. Comme le montre le dernier sondage réalisé par OpinionWay pour le site Doctolib, rendu public ce mardi 29 mars, un Français sur deux est effrayé par le fait de se rendre chez le dentiste. L’étude révèle que près de 48% d’entre eux ont peur d’aller voir le spécialiste des dents.

Les jeunes adultes ont une dent contre le dentiste

La France a peur. Et notamment les jeunes adultes. En effet, parmi les chiffres significatifs qui ressortent de cette étude d’OpinionWay 54% des 25‐34 ans sont effrayés par le dentiste. Cette profession ne plait pas non plus aux femmes puisqu’elles sont 55% à redouter ce moment. La principale raison de cette appréhension est la peur de la douleur. 40% des personnes interrogées ont avancé cet argument. Là encore, ce sont les plus jeunes (25-34 ans) qui semblent le plus touchés (49%) et les femmes (47%). Cette étude a été réalisée en ligne par OpinionWay pour Doctolib, les 16 au 17 mars derniers, auprès d’un échantillon de 1.012 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Quels moyens pour surmonter le stress

Cette peur est la source de réactions diverses et variées chez les personnes sondées. Plus d’une personne interrogée sur dix (12%) prévoit de se rendre à ce rendez-vous médical avec un proche. De plus, 17% ont déjà pensé à annuler ou reporter la rendez-vous chez le dentiste à cause du stress qu’il engendrait. Doctolib s’est donc posé la question de savoir comment lutter contre cette appréhension. Pour ce fait, ils ont donc demandé aux personnes sondées quelles moyens pourraient les détendre lors fatidique passage chez le dentiste. Les sondés estiment que la musique ambiante lors de la consultation pourrait les aider à passer au-delà de leur stress (69%), tout comme une lumière plus douce (60%), un aquarium (41%) et la possibilité d’écouter leur propre musique (41%).