fbpx
Découvertes
Partager sur

Santé: les adolescents seraient plus heureux s’ils n’avaient pas de Smartphone

Santé: les adolescents seraient plus heureux s’ils n’avaient pas de Smartphone grande

Même si le Smartphone est devenu un objet que l’on utilise tous les jours, il reste tout de même dangereux. Notamment pour les plus jeunes. Et selon une étude, les adolescents seraient bien plus heureux s’ils n’avaient pas de Smartphone.

Le Smartphone a beau faire le bonheur des jeunes, il ne les rend pas pourtant heureux. C’est même tout le contraire. En arrêtant son utilisation, les adolescents seraient plus épanouis.

 

Smartphone, un danger ?

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à posséder un Smartphone, et de plus en plus tôt. Dès le collège, voir même dès la primaire pour certains. Pourtant, ce n’est pas spécialement bon pour leur santé. Ni pour leur moral. Selon une étude récente, les jeunes seraient même plus heureux. Un élément à retenir, quand on sait que depuis 2012, on observe une baisse de morale chez les jeunes.

Il existerait donc bien un lien entre lé déprime des jeunes et l’utilisation constante du Smartphone. C’est en tout cas le constat d’une étude américaine. Elle a été menée auprès d’un million d’adolescents. Les informations récoltées permettent désormais de comprendre au mieux pourquoi le moral des jeunes a tant baissé. Et selon les experts, le principal problème est bien le téléphone portable.

Dépression et téléphone

En fait, les chercheurs parviennent facilement à établir un lien entre le baisse de moral des jeunes et l’apparition des premiers Smartphone. On remarque ainsi qu’en 2012 en Amérique, seuls 37% des adolescents avaient un Smartphone, contre plus de 70% maintenant. Et l’utilisation abusive des réseaux sociaux y est également pour quelque chose. Cela confronte les jeunes sans arrêt à leur image, alors que ceux qui ne s’en servent pas on une meilleure estime d’eux-mêmes. Mais les chercheurs ont également établis d’autres facteurs liés à l’utilisation des Smartphone, comme le fait de jouer aux jeux vidéo, ou de surfer trop souvent sur internet. De fait, lorsque les adolescents ont une activité sans écran, ils se retrouvent plus heureux qu’avec leur Smartphone.

Rappelons également que d’autres risques existent bel et bien avec le Smartphone. Alors mieux vaut ne pas s’en servir sans arrêt, et continuer de profiter de la vie sans écran.