fbpx
Découvertes
Partager sur

Santé: 1 fois sur 2 chercher ses symptômes sur Google nous donne l’impression d’avoir un cancer !

Nous sommes nombreux à chercher sur internet les moindres de nos symptômes. Et pourtant, une fois sur deux cela nous mène au diagnostic de cancer.

Qui n’a jamais cherché ses symptômes sur Google ? Et pourtant ce n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Parce que dans la moitié des cas, ça nous mène à l’hypothèse d’un cancer.

 

Google n’est pas toujours ton ami

Dans notre société, on est nombreux à toujours se fier à internet. Comme si un moteur de recherche pouvait nous aider dans n’importe quelle situation. Ainsi, nous sommes beaucoup à chercher dans la barre de recherche Google les moindres symptômes de maladie que l’on présente. Et pourtant, ce n’est pas forcément une bonne idée. Comme le bon Doctissimo, Google n’aura pas forcément toujours la réponse à vos questions. Et même pire : chercher vos symptômes sur internet pourrait vous faire croire au pire. Alors que bien souvent, il n’en est rien. En effet, dans un cas sur 2, on trouve l’hypothèse d’un cancer. Tout semble exagérer, et même un rhume peut être considéré via internet comme une grave maladie. Du coup, on se retrouve inutilement confronté au stress.

Une peur envahissante

Selon une étude menée par Bupa, 50% de nos recherches de symptômes sur internet nous mènent à croire que l’on a un cancer. Mais au moins, ça nous force à consulter. Et ca devrait au contraire être notre premier réflexe. Au moindre doute, mieux vaut parler à son médecin plutôt qu’à son clavier d’ordinateur.

Mais il faut aussi admettre que la société à tendance à se méfier beaucoup trop vite, et cherche à se rassurer justement croyant avoir un cancer. Ainsi, on apprend avec cette étude que le mot « cancer » est tapé sur les moteurs de recherche toutes les secondes quasiment !

Mais encore une fois, rien ne vaut l’avis d’un spécialiste, en vrai.