Découvertes
Partager sur

Saint-Valentin : 3 choses à faire pour séduire une fille en 2 secondes !

Partage
Partager sur Facebook

A l’approche de la Saint- Valentin on vous donne 3 conseils à vous les mecs célibataires pour séduire une fille en 2 secondes !

Alors messieurs sortez votre carnet de notes si vous voulez sortir du célibat et trouver la partenaire qu’il vous faut. Pas besoin d’une éternité pour draguer la fille qu’il vous faut mais seulement 2 secondes. C’est parti pour les trois choses à faire pour séduire une fille si vous ne voulez pas être seul à la Saint-Valentin.

1- Souriez

Si vous voulez séduire, il faut sourire que ce soit un premier contact ou non ! Personne ne veut être avec quelqu’un qui étale ses problèmes à longueur de journée. En souriant vous communiquez des émotions positives et vous détendrez l’atmosphère. Cependant ne restez pas avec le sourire bloqué d’un psychopathe ! Alors souriez quand vous l’abordez et pendant les premières secondes de l’échange. Cela va permettre d’insuffler de l’énergie positive lors de l’échange. Au passage n’oubliez pas de vous brosser les dents…

2- Les cheveux

Prenez soin de vous et de vos cheveux ! L’une des premières choses que l’on remarque chez une personne ce sont ses cheveux. Hors de question donc de vous ramener avec des cheveux gras ou des cheveux pleins de pellicules ça risque de la faire fuir. Ce n’est pas non plus la peine d’aller chez le coiffeur avant un rendez-vous mais soyez propre. Un
conseil qui est aussi applicable pour les vêtements.

3- L’élocution

Faites des phrases avec un sujet un verbe et un complément, le tout sans faute d’orthographe ni de grammaire et ce sera déjà pas mal. Vérifiez vos descriptions de profil Tinder et autres, les fautes d’orthographe sont souvent rédhibitoires pour une fille ! Evitez le langage SMS dans les textos c’est vraiment pas sexy donc pas top pour draguer. Puis quand vous la voyez parlez clairement et lentement ça montrera que vous avez confiance en vous. N’oubliez pas d’être poli « bonsoir », « bonjour », « merci » vous n’êtes pas des animaux…

 

J.R