Campus
Partager sur

« Sac à dos challenge » le nouveau défis des cours de récré !

Partage
Partager sur Facebook

Les jeunes ne sont jamais à cours d’idée pour s’occuper lorsqu’ils s’ennuient. Récemment, ils ont inventé le « Sac à dos challenge »

En effet, l’imagination de manque pas dans les cours de récré. Chaque mois un nouveau jeux , délire ou mode émerge dans les établissements du monde entier. C’est bien connu, les enfants s’amusent d’un rien, il leur en faut peu pour être heureux ! Ils ont donc crée le « Sac à dos challenge », un délire assez stupide mais qui au moins est sans danger !

Sac à dos challenge : nouvelle mode !

S’initier au sac à dos challenge c’est être dans son temps ! Le but de ces défis qui cartonne cette année en France. C’est d’enfiler les sangles de son sac à dos sans s’aider de ses mains.C’est une pure création des cours de récré française. Et non ça ne vient pas des USA pour une fois!

Donc, ce challenge connait un succès sans pareil dans les collèges et lycée. Lancé le 22 Novembre dernier, l’hashtag #Sacadoschallenge cumule déjà plus de 6000 occurrences sur Twitter.

Ainsi, de nos jours il est facile de lancer une mode grâce aux réseaux sociaux. Car il suffit de se filmer et de partager avec ses amis et le tour est joué ! Ce sont le véritable moteur de cette génération qui se cesse d’inventer et d’innover.

Les challenges ne sont pas toujours bons !

En effet, il existe des challenge beaucoup moins bon enfant et bienveillant à l’égard de ceux qui s’y mettent. Certains sont même dangereux et peuvent couter la mort. C’est le cas du Momo Challenge crée cette année.

Il est apparu pour la 1ère fois en Amérique du Sud. Ce « défis » macabre consistait à contacter le fameux « Momo » sur la messagerie instantanée WhatsApp. Mais en fait derrière ce personnage fictif se cachait en réalité des internautes.

Et donc ces personnes mettent au défis les jeunes gens qui les contacts à se suicider ou à commettre des choses graves. Malheureusement, en France un ado de l’Ille-et-Vilaine a mis fin à ses jours par pendaison suite à ce challenge.