fbpx
Découvertes
Partager sur

Retour vers le futur: les baskets auto-laçantes ont été créées par Nike (Vidéo)

Retour vers le futur: les baskets auto-laçantes ont été créées par Nike (Vidéo)

Nike a dévoilé une vidéo montrant l'acteur Michael J.Fox essayer les baskets du film de retour vers le futur pour de vrai.

Parfois les films de sciences-fictions peuvent changer l’histoire du monde. Pour preuve le film Retour Vers le Futur 2 dans lequel le personnage principal, Marthy McFly arrive en 2015 pour une quête incroyable dans son futur qu’il essaiera de changer. Mais dans ce film, ce qui se passait en 2015 a influencé un grand nombre d’invention et même la mode. En effet, si une autre chose que l’hoverboard a séduit les spectateurs c’est bien les fameuses baskets Nike auto-laçantes que Marthy enfile au début du film. Si le succès de ces chaussures a fait le buzz, la firme l’Oregon a donc décidé de lancer le modèle.

Michael J. Fox models the first self-lacing Nike Mags.

Michael J. Fox models the first self-lacing Nike MAG.

Posté par The Michael J. Fox Foundation for Parkinson's Research sur mercredi 21 octobre 2015

Les baskets du futur existent vraiment !

En effet, le concept de baskets auto-laçantes est donc devenu réel. Il se nomme Air Mag et, en action, elle sont tout aussi impressionnantes que dans le film. Reprenant le design complet du deuxième volet de la saga, c’est l’acteur Michael J.Fox qui a pu les tester en avant première. Une vidéo est même devenue virale sur les réseaux sociaux. Elle a été visionnée plus de 12 millions de fois en moins de 24 heures par des internautes conquis. La promesse de la marque à la virgule a donc été tenue.

Un film a influencé le futur

Equipée d’une batterie, la paire se lace automatiquement et toute seule. exemple parfait du rétro futurisme, ces baskets sont la preuve qu’un film de sciences-fiction peut influencer le futur pour le plus grand plaisir des fans du monde entier. Pour le moment, peu de modèles sont disponibles à la vente. Ils ne seront d’ailleurs disponibles que dans des ventes aux enchères pour lesquelles les bénéfices iront directement à l’association de l’acteur dans la lutte contre la maladie de Parkinson dont il est atteint.