fbpx
Découvertes
Partager sur

Raclette, tartiflette: le fromage diminue les risques de maladie cardiaque !

Partager
Partager sur Facebook

Le fromage, à petite dose quotidienne, permettrait de réduire le risque de maladie cardiaque et d’AVC.

Manger une petite dose de fromage chaque jour pourrait faire diminuer le risque de maladie cardiaque.

40g pour votre santé

Cette étude chinoise risque de donner le sourire aux amateurs de fromages. Non, manger du fromage tous les jours n’est pas forcément mauvais pour votre santé. Au contraire.

Et avec ce temps, il faut dire qu’on a surtout tendance à se ruer sur des raclettes bien chaudes pour reprendre des forces. Bien sur, il ne faut pas en abuser. Mais le fromage à petite dose quotidienne n’est pas mauvais pour la santé. Une étude a été menée par des chercheurs de l’université de Suzhou en Chine et publiée dans la revue European Journal of Nutrition. Elle permet d’analyser les bienfait du fromage sur notre corps.

Pour mener cette étude, les chercheurs se sont basés sur une quinzaine d’études précédentes sur les habitudes alimentaires de plus de 200 000 participants américains et européens. Et le résultat de l’étude est surprenant.

Le calcium du fromage vous aide

Les chercheurs peuvent désormais l’affirmer : les personnes qui mangent une petite portion de fromage (environ 40 grammes) chaque jour sont 14% moins susceptibles de souffrir de maladie cardiaque. De plus, ils diminuent aussi le risque d’attaque cardiaque de 10% par rapport aux autres.

Pourtant, le fromage a longtemps eu mauvaise réputation. Il est très gras. Mais c’est également une grande source de calcium. Et cette dose de calcium permet justement au corps d’absorber le moins de graisse et ainsi de réduire le mauvais cholestérol. Tout en faisant augmenter le bon cholestérol.

En réalité, la plupart des produits laitiers sont associés à un risque réduit de maladies cardiovasculaires. Il est donc conseiller d’en manger régulièrement, voir quotidiennement. Mais toujours en petites quantités raisonnables afin de ne pas en voir les inconvénients.