fbpx
Découvertes
Partager sur

Racisme: l’ADN en dit plus sur l’identité d’un être humain que lui même

Racisme: l’ADN en dit plus sur l’identité d’un être humain que lui même
Partager
Partager sur Facebook

L'agence de voyage Momondo lance un beau message d'unité grâce à sa campagne publicitaire ADN « Let's open our World ».

La plupart des gens sont persuader de connaître leurs origines sans aucune hésitation. Et pourtant, lorsqu’on leur demande d’où ils viennent, la plupart établissent leurs pays d’origines au nombre de deux maximum. En réalité, les individus ont souvent plus d’origines qu’ils ne le pensent. L’agence de voyages Momondo a voulu démontrer cela en réalisant son projet ADN « Let’s open our Wolrd ».

Voyage au centre de l’ADN

« Notre ADN révèle beaucoup de nos origines. La plupart d’entre nous ont bien plus de choses en commun avec les habitants d’autres pays que ce qu’ils pensaient au départ », est inscrit sur la page internet consacrée à la campagne « DNA Journey » de Momondo. Le principe du voyage ADN est simple : un simple jeu permet de gagner un test ADN, puis un voyage qui emmènera le participant dans tous les pays dont il est originaire. L’enquête s’est basée sur les réponses de 7 200 personnes. 400 d’entre elles proviennent de chacun des 18 pays suivants : Afrique du Sud, Australie, Brésil, Chine, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Allemagne, Italie, Mexique, Norvège, Portugal, Royaume-Uni, Russie, Suède et Turquie. Avant de passer le test, 67 personnes venues des quatre coin du monde se sont exprimés sur leurs points de vue et préjugés sur les autres nations. Ils ont également présentés leur sentiment d’appartenance à leur pays d’origine principale. La plupart d’entre eux étaient convaincues de connaître parfaitement leurs origines. Mais le test leur en a appris beaucoup sur l’histoire de leur famille.

Un message d’espoir contre le racisme

La vidéo est une très bonne opération de communication pour l’agence de voyages Momondo, mais pas seulement. C’est aussi l’occasion de véhiculer un message d’unité à l’heure où le monde vit des crises migratoires exceptionnelles. « Avec cette enquête, nous voulions découvrir ce que les personnes savaient à propos de leurs racines. Nous avons émis l’hypothèse que beaucoup sous-estimaient leur diversité ancestrale. Et tout indique que nous sommes bien plus connectés au reste du monde que nous le pensons. C’est ce sur quoi nous désirions nous concentrer », explique Momondo. « Le projet ADN confirme que beaucoup d’entre nous ne connaissent pas totalement leurs origines. Et cela démontre également que se rendre compte à quel point nous sommes diversifiés peut être un moyen d’ouvrir les yeux et changer notre point de vue sur nous-mêmes et les personnes d’autres nations », conclut l’agence de voyages. Un bel espoir contre le racisme.