fbpx
Découvertes
Partager sur

Quand la police résout une enquête grâce à Google Maps !

Quand la police résout une enquête grâce à Google Maps !
Partager
Partager sur Facebook

La police vient de résoudre une enquête d'une manière assez improbable ! Grâce à Google Maps, elle a pu retrouvé un homme disparu !

C’est une histoire très étonnante et que la police n’a jamais connu qui vient de se produire ! En Floride, elle a retrouvé une personne disparu depuis 22 ans, grâce à Google Maps ! 

Décidément, Internet est souvent un bon allié ! Et la police de Floride pourra le confirmer. L’outils Google Maps accessible sur tous les ordinateurs peut faire des miracles !

Beaucoup d’internautes aiment se promener sur Google Maps afin de découvrir des choses complètement insolites. Plusieurs forums regroupent même toutes les choses les plus folles trouvées sur Google Maps. Comme une maison avec un requin planté dans le toit. Un restaurant en plein milieu de la zone 51. Ou encore des motifs mystérieux dans les déserts.

Mais aujourd’hui le site a encore livré une histoire bien insolite. Et pour le coup, cette dernière n’est pas un crack et a bel et bien été très importante pour la police de Floride.

Google Maps aide les enquêteurs de la police de Floride !

En août, un internaute, qui faisait du repérage dans le but d’acheter une propriété dans le secteur de Wellington en Floride, remarque par hasard une tache de couleur dans l’eau de la mare qui se trouve à côté de chez lui, à Moon Bay Circle. En utilisant Google Maps en mode satellite, il s’aperçoit alors qu’il s’agit d’une voiture immergée dans l’étang.

Au fond de cet étang, il y a une voiture. Et dans cette voiture, il y a quelqu’un. Et ce n’est autre que William Moldt. Un jeune homme qui avait disparu 22 ans plus tôt. Ce dernier était sorti en boite de nuit. Mais alors qu’il appelle sa petite-amie pour lui dire qu’il rentre, le jeune homme n’arrivera jamais à son domicile.

Il termine alors sa malheureuse course dans cet étant. La police a donc remonté un squelette de la voiture, et après analyse, ils ont pu confirmé que c’était bien lui.