fbpx
Découvertes
Partager sur

Permis de conduire: il est maintenant possible de l’obtenir à 17 ans !

Permis de conduire: il est maintenant possible de l'obtenir à 17 ans !
Partager
Partager sur Facebook

Passer le permis de conduire à 17 ans ? Ceci sera possible dès lundi si vous avez fait la conduite accompagnée.

Passer le permis de conduire à 17 ans est une promesse du gouvernement. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a déclaré que ceci sera possible dès lundi si vous avez suivi une formation en conduite accompagnée. Dans une interview pour le journal Le Parisien, le ministre a précisé cette idée : « Les jeunes qui optent pour la conduite accompagnée pourront passer l’épreuve pratique du permis dès l’âge de 17 ans au lieu de 17 ans et demi aujourd’hui ». 

En revanche, le gouvernement refuse toujours de laisser les mineurs seuls au volant. Ainsi, même si un élève réussi l’examen du permis de conduire à 17 ans, il ne pourra pas conduire seul avant ses 18 ans. C’est pour des raisons de sécurité que ce choix a été fait.

Plus besoin d’être majeur pour passer le permis de conduire

Avec cette réforme, l’un des objectifs du gouvernement est également de diminuer le coût de l’examen du permis de conduire. Monsieur Castaner a d’ailleurs déclaré : « Une société juste passe par un permis accessible, moins cher et moins long à passer ».

Actuellement estimé à 1 800 €, le prix du permis de conduire pourrait en effet baisser en favorisant l’apprentissage sur simulateur. Une autre mesure entre aussi en vigueur dès lundi. Cell-ci incite les candidats à passer un permis « boîte automatique » qui selon le ministre, coûte bien moins cher.

Ce permis « boîte automatique » serait donc aussi une manière de se former plus rapidement à la conduire. Au lieu des 20 heures réglementaires aujourd’hui, ce nouveau permis n’en demanderait plus que 13. Ce qui, par conséquent, baisserait fondamentalement le coût de la formation au permis de conduire. Aussi, cette réforme prévoit de raccourcir le délai pour obtenir un permis classique : trois mois au lieu de six.

Mais il n’y a pas que l’aspect financier qui rentre en jeu dans ce qu’a annoncé le ministre de l’Intérieur. L’idée de cette mesure est aussi de raccourcir les délais d’attente entre chaque passage de l’examen si jamais vous échouez. Aujourd’hui, ils sont estimés à 60 jours…