fbpx
Découvertes
Partager sur

Orgasme: et si la clé du plaisir féminin était un champignon ?

Orgasme: et si la clé du plaisir féminin était un champignon ?
Partager
Partager sur Facebook

Des scientifiques affirment qu'un simple champignon pourrait être la clé du plaisir féminin.

Et si la clé du plaisir féminin était en fait un simple champignon? Une étude sur un champignon en provenance d’Hawaï serait, rien qu’en respirant son odeur, capable de produire des orgasmes aux femmes sur demande. Son nom, c’est le Mamalu o Washine. Ce spécimen à la forme phallique aurait donc des propriétés aphrodisiaques. Selon les deux médecins qui affirment avoir découvert les vertus de ce champignon, John Halliday et Noah Soule, le test réalisé sur 16 femmes a permis d’obtenir des orgasmes à 6 d’entre elles. Chez les 10 autres, il a été seulement noté une hausse de leurs fréquences cardiaques.

40% ont eu un orgasme grâce au champignon

Mais chez les hommes, cela ne marcherait pas. eux trouverait cette odeur répugnante. Mais faut-il réellement croire cette histoire? Si les résultats sont vrais, le test n’a été que pratiqué sur 16 femmes, dont seulement près de 40% d’entres elles ont atteint l’orgasme recherché. Premièrement, le panel n’est donc pas représentatif. Deuxièmement, la connaissance d’un tel produit aurait été logique depuis maintenant plusieurs décennies, voire siècles. Jusqu’à maintenant ce n’était qu’une rumeur, et les opposants à cette découverte affirme que les femmes ayant eu cet orgasme ont été touchées par la réputation du dit champignon. Autrement dit rien n’est sûr.

La découverte n’a pas pu être pas validée

D’ailleurs, les deux scientifiques ne peuvent pas faire valider leur découverte. La raison ? La rigueur des tests n’a pas été respecté. Dans la méthode des découvertes scientifiques, les résultats ne peuvent être validés que sous certaines conditions qui impliquent déjà un panel de cobayes plus large et doivent être basés sur un fondement scientifique, ce qui n’est pas le cas de cette histoire. Alors si rien ne prouve encore la possibilité d’atteindre l’orgasme chez les femmes avec l’odeur d’un champignon, il faudra réaliser des tests plus approfondis pour vérifier cette information.