fbpx
Découvertes
Partager sur

Nutella: la marque boycotte les émissions d’Eric Zemmour !

Nutella: la marque boycotte les émissions d'Eric Zemmour !
Partager
Partager sur Facebook

Nutella a pris une décision radicale. La marque ne diffusera plus de publicités avant les émissions d'Eric Zemmour.

Attaquée pour la diffusion de spots de pubs avant une nouvelle sortie polémique d’Eric Zemmour, Nutella a alors pris une décision radicale. MCE vous explique tout !

Eric Zemmour a franchi un nouveau pas. Connu pour ses multiples clashs, le polémiste a fait du manichéisme son credo. Souvent auteur de déclarations jugées limites, il est donc connu pour son absence de langue de bois. Son clash avec Hapsatou Sy notamment a fait de lui une des personnalités les plus détestées de la télé.  La justice l’a même condamné 2 fois. Des condamnations pour « incitation à la haine raciale et religieuse. » A tel point que les marques se désengagent auprès de ses émissions. Une conséquence pas très commune !

Nutella a pris une décision. Ce n’est d’ailleurs pas la première marque à faire cela. Groupama et la MAIF ont déjà blacklistés le chroniqueur. Les spectateurs attaquent d’ailleurs tout ce qui le touche de près ou de loin. C’est le compte Twitter Sleeping Giants qui a interpellé Nutella. « En passant vos pubs sur ParisPremiere ce mercredi 2/10 pendant l’émission de Zemmour, vous le cautionnez et le financez. Est-ce délibéré ? Il est connu pour ses propos incitant à la haine raciale & religieuse (condamné 2 fois). » La marque à prit son temps. Mais elle a répondu.

Nutella ne cautionne pas les propos de Zemmour !

Le tweet à donc fait réagir Nutella. Via le compte Ferrero France, Nutella a donc répondu, cinq jours après le premier tweet. « Bonjour. En aucun cas nous ne cautionnons les propos et prises de position de M. Zemmour. Nous avions effectivement un spot avant l’émission. Notre agence média ne connaissait ni le contenu ni la programmation au moment où elle a réalisé nos achats média avec Paris Première. A la vue des récents événements, nous avons demandé à Paris Première d’exclure ce programme de notre liste de diffusion. » Une réaction qui ne lasse pas de place au doute. La marque de pâte à tartiner s’engage clairement contre Zemmour.

Une décision que va sûrement saluer le public. Et donc faire réfléchir les chaînes à inviter de nouveau Eric Zemmour. Une bonne chose diront certains. Même si d’autres restent mitigés. On verra par la suite. Affaire à suivre donc…