Découvertes
Partager sur

MeTwo: l’application qui aident les jeunes à gérer le stress des exams !

MeTwo l’application qui aident les jeunes à gérer le stress des exams grande
Partage
Partager sur Facebook

Me Two est une nouvelle application très en vogue au Royaume-Uni. En effet, elle permet aux étudiants de gérer le stress des exams.

Avec l’application Me Two, les jeunes étudiants peuvent partager leur stress des exams. Ils s’apportent des conseils et donnent leur avis.

 

Me Two vous aide !

L’application Me Two est comme une révélation pour les étudiants. Et rien à voir avec le hashtag MeToo lancé sur les réseaux sociaux pour libérer la parole des femmes suite aux affaires de harcèlement. Au Royaume-Uni, l’application Me Two devient très utilisée par les jeunes. En fait, c’est une application qui leur permet de gérer le stress des examens. En cette période de partiels, il est souvent difficile de garder la tête bien froide et de ne pas céder au stress des examens. Surtout que ce sentiment est souvent mal compris par les adultes. Car après tout, les partiels sont une normalité, et on ne devrait pas se mettre autant la pression. Mais le stress des examens concerne la plupart des étudiants, à un moment donné de leur parcours scolaire.

En fait, l’application Me Two permet de gérer plus facilement le stress des examens. Pour aider les étudiants, une quinzaine d’écoles britanniques dirigent les étudiants vers cette application. Cela leur permet en effet de partager leurs problèmes et avoir des réponses de leurs camarades.

Une application dédiée aux jeunes

Pourtant au départ, cette application n’avait pas cet objectif. Le but était tout simplement d’arriver à faire parler les jeunes sur des sujets difficiles à exprimer devant des adultes.

Et il faut dire que l’application avait tout pour séduire les adolescents. C’est une application gratuite, où l’on peut envoyer des messages de 300 caractères maximum. Le tout de manière anonyme. Ensuite, les messages sont relus et vérifier par des experts, spécialisés dans le conseil ou la psychothérapie. Cette modération permet ainsi de supprimer les messages à caractères haineux. Et si l’un des messages leur semble trop alarmant, ils peuvent rapidement prévenir les urgences. Lorsque les messages sont mis en ligne, les autres peuvent donner leur avis, ou partager des conseils.

Un endroit parfait pour les jeunes, pour partager la pression des exams !