Découvertes
Partager sur

MCE a testé le Cityscoot parfait pour éviter les métros bondés

Partage
Partager sur Facebook

Cette semaine dans MCE a testé, Juliette est partie tester le Cityscoot. La solution pour se déplacer rapidement et sans encombre.

Le Cityscoot est la nouvelle solution pour se déplacer rapidement et simplement, quand on n’a ni voiture ni scooter. Mais aussi et surtout quand on a en horreur le métro et autres transports en commun nauséabonds, en retard ou en pire encore en grève.

Comment fonctionne le Cityscoot

Avant toute chose vous devez télécharger l’application sans quoi vous n’irez pas bien loin. Pour pouvoir utiliser un cityscoot il vous faut être majeure et autorisé à conduire un scooter équivalent 50cc. Pour toutes les personnes né(e)s après le 01/01/1988 il vous faudra être titulaire d’un permis de conduire français ou simplement d’un BSR.

Une fois passé cette étape vous pouvez commencer à utiliser Cityscoot. Tout d’abord repérez le scooter le plus proche de vous grâce à l’application, puis réservez-le. Vous avez alors 10 minutes pour le rejoindre. Afin de le récupérer il vous faut le déverrouillez grâce à un code envoyé via l’application. Il ne reste plus qu’a prendre le casque sous la selle. C’est parti pour votre virée en deux roues aussi libre comme l’air. Cependant faite attention et revenez au sein de la zone Cityscoot une fois votre location terminée.

Dès que vous êtes garé(e) rangez votre casque et n’oubliez pas de mettre fin à la location grâce à l’application ou au pavé numérique.

On a testé le Cityscoot

On a donc envoyé Juliette tester le Cityscoot. Par chance elle n’a jamais fait de scooter. C’est parfait elle va pouvoir tester le service mis à disposition des utilisateurs pour une initiation aux deux roues. Un service gratuit qui permet de se familiariser avec les sensations du scooter et ses commandes.

C’est Jérôme son instructeur qui va alors lui expliquer comment accélérer, freiner, tourner et se pencher dans les virages, mais aussi et surtout comment réaliser un freinage d’urgence. Car, ne l’oublions pas, les dangers de la route sont partout pour les deux roues plus vulnérables que les voitures.

Rappelons aussi les équipements obligatoires qui sont un casque et des gants homologués pour vous protéger en cas de chute. Par ailleurs, vous trouverez à bord du Cityscoot des charlottes en tissu afin d’assurer une hygiène à tous les usagers.

Le Cityscoot est maniable et facile à conduire, Juliette s’habitue même à devoir se pencher dans les virages pour tourner ! Chose pas commune, quand on ne sait ni skier, ni patiner ou même encore faire du roller !

Maintenant que Juliette sait conduire un scooter il est temps pour elle de s’essayer à la conduite en ville. Elle peut alors réserver son Cityscoot et se lancer sur la route !