fbpx
Découvertes
Partager sur

Marie S’infiltre: son apparition à la marche contre les féminicides choque !

Marie S'infiltre son apparition à la marche contre les féminicides choque !
Partager
Partager sur Facebook

Marie S'infiltre fait encore le buzz ! La youtubeuse était cette fois à la marche contre les féminicides avec 2 hommes en laisse.

Marie S’infiltre dans un bad buzz ? La youtubeuse, reine de l’incruste, était présente à la marche contre les féminicides. Elle n’était pas seule puisqu’elle tenait 2 hommes en laisse. MCE vous dit tout !

Marie S’infiltre sait donc bien faire parler d’elle. La célèbre youtubeuse avait en effet fait le buzz en s’incrustant à un défilé Channel. Son défilé au milieu des mannequins lui avait déjà valu de véhémentes critiques sur Twitter. Samedi dernier, une marche contre les violences faites aux femmes avait lieu. Un événement auquel s’est rendue la vidéaste.

Marie S’infiltre s’est alors mise en tête de cortège, habillée d’une tenue violette, couleur du mouvement féministe depuis début XXème siècle. Mais la jeune femme n’était pas seule. En effet, elle tenait 2 hommes en laisse. Ils étaient torse, portant des marques de coups au visage. Certains ont donc interprété cela comme un rapprochement entre féminisme et BDSM. De nombreux twittos ont alors fait part de leur gêne sur le réseau social.

Marie S’infiltre : elle tient 2 hommes en laisse à la marche contre les féminicides !

Ainsi, la polémique a commencé s’enfler sur Twitter. « Associer pratique BDSM et feminicides. Représenter une domination de la femme sur l’homme dans un mouvement qui revendique l’égalité des sexes. Faire le buzz sur des meurtres pour vendre des billets de son spectacle. Marie s’infiltre déchet de l’humanité » s’est emporté un internaute. Un tweet qui a reçu un certain écho puisqu’il a été partagé près de 18 000 fois.

Mais Marie S’infiltre, adepte de la provoc’, ne s’arrête pas là. Elle a ensuite partagé une vidéo de la manifestation sur Instagram. Autant dire que la légende est assez trash. « Aaaah les zouz […] Moquées, bousculées, violées. Tuées. Mes petits hommes soumis en ont fait l’expérience, quel délice, ils en raffolent ! Mes coups sont des preuves d’amour et de passion. Et toi femme, tu la ressens la violence ? Et toi homme, t’en penses quoi de ce nouvel engouement féministe ? ». Plusieurs internautes lui ont alors sommé de retirer ce message qui n’est pas passé chez tout le monde.

 

Voir cette publication sur Instagram