fbpx
Découvertes
Partager sur

Manger trop de sucre peut affecter votre mémoire et votre concentration !

Manger trop de sucre peut affecter votre mémoire et votre concentration grande
Partager
Partager sur Facebook

Selon une nouvelle étude, il semblerait que manger trop de sucre puisse être dangereux pour la santé. Alors mieux vaut ne pas en abuser.

Manger trop de sucre peut affecter la manière de fonctionner de votre cerveau. Voir même vous empêcher de vous concentrer.

 

Ne pas manger trop sucré

Selon une étude, manger trop de sucre aurait des effets nocifs sur le cerveau. On le savait déjà, le sucre est le meilleur ennemi de la perte de poids. Mais il semblerait qu’il ait aussi des effets dangereux sur notre santé. L’étude a été menée par des chercheurs de l’université d’Otago en Nouvelle-Zélande. Et d’après elle, les sucres communs pourraient affecter la manière de fonctionner de notre cerveau, voir même bloquer nos capacités cognitives.

Pour mener cette étude, les chercheurs ont étudié la performance cognitive de 49 participants qui ont consommé des boissons contenant une quantité assez conséquente de glucose, de sucrose, et de sucralose.

Ensuite, ils ont été confrontés à une analyse de leur délai de réponse, de calcul, mais aussi à des tests psychologiques mesurant le processus cognitif. Le résultat est assez surprenant.

Une fois les performances analysées, les chercheurs ont remarqué que ceux qui ont consommé du glucose ou du sucrose ont des performances bien plus faibles que ceux qui ont consommé du sucralose. Leur niveau d’attention se décline également.

Le sucre avec modération

Pourtant, il est bien évidemment important pour notre corps de consommer quotidiennement du glucose. Mais il ne faut pas en abuser. En fait, dans les boissons sucrées et dans les gâteaux, le taux de glucose est bien trop important. Alors à force d’en consommer à longueur de journée, cela pourrait endommager les cellules du corps. Et cela endommage à la fois la mémoire à court terme ainsi que la stabilité émotionnelle.

Comme quoi dans le sucre, il n’y a vraiment pas que du bon, et pas seulement pour garder la ligne. Mei Peng, l’auteur de l’étude, souhaiterait faire de plus amples recherches à ce sujet. Elle explique : « La recherche future devrait quantifier comment les différents régions du cerveau changent après la consommation de sucre. »

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, les enfants et les adultes ne doivent pas consommer plus de 10% de sucre par rapport à leur apport énergétique.