fbpx
Découvertes
Partager sur

Lovoo: Qui sont ces Français à la recherche de l’amour ?

LOVOO l’appli de rencontres géolocalisées dresse un panorama Français des profils et des habitudes amoureuses. Découvrez le résultats de cette enquête !

Comment font les Français pour trouver l’amour ? Qu’attendent- ils du premier rendez-vous? Et pourquoi utilisent-ils les applications de rencontre ? LOVOO, l’application de rencontres géolocalisées s’est penchée sur leurs habitudes de rencontres.

Les grandes villes, sont-elles devenues des ennemies de l’amour ?

Trouver l’amour n’est pas si simple. Et c’est peut-être encore plus dur dans les grandes villes ! Emplois du temps chargés, journées qui défilent, nombreux sont les Français qui n’ont pas le temps de se consacrer à leur vie amoureuse. Ils n’ont plus le temps de sortir faire des rencontres. C’est le cas de 18,19% des sondés. Ils expliquent qu’ils n’ont pas le temps pour des rencontres amoureuses à cause de leur charge de travail et de leurs obligations. Les applications et sites de rencontres, qu’ils trouvent d’ailleurs très divertissants (19,24%) s’imposent à eux comme un excellent moyen de rencontrer quelqu’un.

Les sondés habitant dans les villes de taille moyenne (entre 100 000 et 1 million d’habitants), ou des villes plus petites, doivent eux davantage faire face à leur timidité. Ils n’osent pas approcher quelqu’un en face à face. Ils préfèrent utiliser une application ou un site de rencontre pour rentrer en contact avec quelqu’un.

Des Français qui aiment prendre leur temps

Le premier rendez-vous est souvent signe de stress et aussi d’appréhension. L’avantage des applications de rencontre, c’est qu’elles permettent de prendre le temps de bien connaître la personne et aussi de se préparer. Les premiers jours d’échanges sont extrêmement importants. Ils détermineront si on souhaite franchir le pas et rencontrer la personne dans la vraie vie.

59% des Français prennent leur temps avant d’entamer une quelconque relation. Ils envisagent d’avoir leur premier rendez-vous avec leur flirt en ligne au bout de 2 semaines, voire au-delà. Ils ne sont que 21% à vouloir rencontrer la personne au plus vite, durant les premiers jours d’échange (moins d’une semaine).

Un premier rendez-vous sous contrôle et sans mauvaise surprise

Le premier rendez-vous étant décisif, les Français ne préfèrent pas prendre de risques. Et ils sont ainsi 34% à le préparer en avance. Les week-end, moments de détentes, sont leurs moments préférés pour « dater » (60,8%). Même si 26,9% d’entre eux aiment également rencontrer la personne en semaine après le travail.

Le premier rendez-vous reste en majorité assez classique. Les sondés aiment se retrouver en tête à tête avec la personne (51%), dans un bar ou un restaurant (41,8%). Les activités intérieures ou culturelles, comme le cinéma ou le théâtre, sont également appréciées (33,1%).
Des premiers rendez-vous qui se passent bien. Seulement 26,3% des sondés ont déjà dû mettre fin à un rendez-vous contre 73,7% qui se disent satisfaits de leur première rencontre.

Pas de téléphone au premier rendez-vous et une hygiène irréprochable !

S’il y a bien une chose qui pourrait repousser les Français lors du premier rendez-vous, c’est le manque d’hygiène ! 46,3% des sondés attachent beaucoup d’importance à la présentation générale de la personne et souhaitent qu’il/elle soit soigné(e) et propre sur soi.
Ils n’aiment pas non plus qu’il/elle regarde constamment son téléphone (15,4%) ou qu’il/elle parle de son ex (14,2%).

Parmi les choses les plus importantes lors d’un premier rendez-vous, certains clichés restent de mise : les femmes souhaitent être complimentées et que l’homme se comporte tel un gentlemen en leur tenant notamment la porte. Elles s’attendent aussi à ce qu’il paie lors du premier rendez-vous.

Pour les hommes, c’est le contact physique qui est le plus important, 29,5% souhaitent d’ailleurs finir le rendez-vous en beauté par un baiser.

Face aux défis que posent les grandes zones urbaines, comme l’accélération du temps ou la sur- connexion des individus, les applications s‘imposent comme un outil essentiel pour rendre du temps aux urbains hyperactifs qui n’en ont plus. C’est notamment ce qui explique le succès de LOVOO, qui a connu, en France, une croissance de +75% de son nombre d’utilisateurs entre 2015 et 2016.

*Source : Etude menée par LOVOO auprès de ses utilisateurs.