Découvertes
Partager sur

L’addiction aux selfies est une vraie maladie mentale !

Partage
Partager sur Facebook

Selon une étude, l’addiction aux selfies est une vraie maladie mentale. Ce geste du quotidien pourrait avoir des conséquences sur votre santé.

Se prendre en photo n’est pas un geste anodin. L’addiction aux selfies est une vraie maladie mentale.

Etes-vous malade ?

La nouvelle vient de tomber suite à une étude scientifique : l’addiction aux selfies est désormais reconnue comme une maladie mentale. Cette soudaine envie de se prendre en photo n’est pas qu’une lubie. C’est un vrai trouble du comportement.

Le selfie est désormais omniprésent dans notre société. Mais rares sont ceux qui auraient pensé que ce soit une maladie mentale. On a plutôt tendance à croire que c’est un acte narcissique, lier aux réseaux sociaux.

Des chercheurs britanniques et indiens se sont intéressés à ce phénomène et ont mené une étude. Selon ces scientifique, l’addiction aux selfies est un trouble du comportement, qui a même un nom : le selfitis. Ce terme avait déjà été employé en 2014 pour désigner les personnes dépendantes au selfie. Pour mener cette étude, les chercheurs ont analysé l’état d’esprit de 400 personnes en Inde. C’est d’ailleurs le pays qui compte le plus de décès dû au selfie. Cette année, on recense 14 cas indiens sur la totalité mondiale.

Une étude sur le selfie

Les chercheurs ont analysé les facteurs qui pourraient entrainer l’addiction au selfie. Puis ils ont soumis les participants à une série de 20 propositions à noter entre 1 et 5. Comme par exemple : « prendre des selfies m’aide à profiter de mon environnement. »

Et le résultat de cette étude est assez étonnant. Les scientifiques sont parvenus à distinguer 3 niveaux d’addiction. On a le premier niveau « à risque » : les gens prennent des selfies plusieurs fois par jour sans les poster. Puis le niveau « sévère » qui regroupe les gens qui prennent des selfies quotidiennement en les postant. Et enfin le niveau « chronique » qui est composé des gens qui ont tout le temps envie de se prendre en photo, et qui publient les selfies tout au long de la journée.

Mais le selfitis est avant tout une preuve du manque de confiance en soi, notamment due aux réseaux sociaux.