fbpx
Découvertes
Partager sur

KFC se lance dans les bombes de bain parfum poulet !

Prendre son bain avec une douce odeur de poulet frit sera bientôt possible. Le KFC Japonais propose des bombes de bain KFC.

Le bain odeur KFC existe désormais. Mais seuls les chanceux y auront le droit !

Le KFC s’invite dans vos salles de bain

On ne sait pas si vous en aviez déjà rêvé, ou si simplement vous l’aviez déjà imaginé. Mais désormais, le bain à l’odeur du KFC existe. Plutôt tentant de se détendre dans une odeur de poulet frit, non ? Pas sur. Mais en tout cas, quelques chanceux pourront essayer.

En effet, la chaîne de fast-food propose désormais de bombes de bains ! Et oui, vous savez, les petites boules qui se dissolvent dans l’eau. Mais là, ce n’est pas celles de chez Lush qui proposent un arc-en-ciel de paillette dans son bain. Il n’est d’ailleurs ni question de couleurs vives, ni de glamour.

La bombe de bain KFC vous propose tout simplement de prendre votre bain parfumé au poulet frit ! Et en plus, elle est en forme…de cuisse de poulet. Vraiment originale jusqu’au bout.

Une idée japonaise

C’est la branche japonaise de KFC qui propose à 100 chanceux (vraiment.. ?) de remporter l’une de ses fameuses bombe de bains en forme de cuisse de poulet. Après tout, prendre son bain KFC en mangeant du KFC ça peut être sympa, non ?

La branche japonaise de KFC propose de gagner des bombes de bains au poulet frit
La branche japonaise de KFC propose de gagner des bombes de bains au poulet frit !

Le principe est plutôt simple : il suffit simplement de laisser fondre la cuisse KFC sous l’eau, pour qu’elle parvienne à colorer et parfumer votre bain. L’odeur du poulet frit et de ses épices reconnaissables parmi tant d’autres embaumera rapidement votre salle de bain.

Malheureusement pour les fans de ce fast-food, ce concours n’est ouvert qu’au japonais.

Et en plus, la marque Village Vanguard qui produit ce gadget n’en a réalisé que 100. De quoi devenir rapidement un objet collector, que les acquéreurs n’utiliseront probablement pas. Quel dommage, non ?