fbpx
Découvertes
Partager sur

Job d’été: moins d’un jeune sur deux travaille en 2019 !

Job d'été: moins d'un jeune sur deux travaille en 2019 !
Partager
Partager sur Facebook

D'après une enquête menée par Diplomeo, moins d'un jeune sur deux a décroché un job d'été en 2019. A quoi cela est dû ?

De moins en moins de jeunes de 16 à 23 ans travaillent l’été. Ce chiffre est le résultat d’une enquête menée par Diplomeo auprès de 1 700 jeunes. Quelles en sont les raisons ? Le job d’été séduit-il moins les jeunes ? MCE TV vous donne tous les détails !

Job d’été ou vacances ? C’est le choix que doivent faire les jeunes à l’approche de l’été. A plus de la moitié des vacances, il est temps de dresser les premiers bilans. Et, force est de constater que, cette année, les jeunes travaillent moins que les années précédentes. En effet, en 2018, 56% des jeunes de 16 à 23 ans avaient décroché un petit contrat pour la période estivale. Cette année, ils sont moins nombreux à travailler et plus nombreux à partir en vacances. Ainsi, en 2019, seulement 47% des jeunes ont un job d’été.

Job d’été : pourquoi les jeunes travaillent moins pendant les vacances ?

Selon Diplomeo, cette baisse n’est pas due à une baisse de motivation. Au contraire ! D’après eux, 9 jeunes sur 10 estiment qu’un job d’été est un plus sur le CV. Cette baisse serait plutôt due aux difficultés rencontrées en recherchant un travail. Ainsi, un tiers de ceux qui ne travaillent pas cet été n’ont tout simplement pas réussi à décrocher un contrat estival. Dans le détail, 42 % des jeunes qui travaillant cet été ont trouvé un emploi grâce au piston (amis ou famille). Seulement 29% d’entre eux ont décroché un travail grâce à une candidature spontanée. Pas très rassurant…

Diplomeo s’intéresse également à une autre question : comment les jeunes utilisent l’argent gagné ? D’après eux, 50 % vont financer leurs loisirs, 46 % leurs études, 45 % vont le mettre sur leur plan d’épargne. Viennent ensuite les vacances (34 %) et les besoins de leur famille (9 %).

Cette année, les jeunes sont donc plus nombreux à partir en vacances. Ainsi, 52% des jeunes sondés partiront cet été. 64% des 16 – 18 ans partent, contre seulement 40% des 21 – 23 ans.