fbpx
Découvertes
Partager sur

Job de rêve: Être payé à tester des bières et des bars !

Job de rêve: Être payé à tester des bières et des bars !
Partager
Partager sur Facebook

Une compagnie australienne nommée "Sydney Beer Co." vous propose de tester des bières et des bars contre une rémunération...

Offre d’emploi à pourvoir ! Amateurs de bières et fêtards invétérés, cette annonce semble être faite pour vous. La compagnie « Sydney Beer Co. » lance donc son mouvement « Sydney Time ». Le concept ? S’évader de son petit train-train quotidien en allant siroter des bières en « after work ». Ainsi, la compagnie vous propose de tester des bars et des bières contre une certaine rémunération…

MCE vous en dit plus !

Boire des bières et tester des bars contre une rémunération !

Sydney Beer Co. recherche donc un « Chief Clock-off Officer ». Traduction ? Cette personne devra ainsi se montrer très persuasive, au point de pousser ses amis à quitter leur travail pour aller boire un verre. Pas mal, non ? Ainsi, l’heureux élu pourra chaque jour tester de nouveaux bars. Et de nouvelles bières !

Ce job a en fait pour rôle de promouvoir le mouvement « Sydney Time » lancé par la compagnie. Il consiste simplement profiter de la vie, et tester de nouveaux endroits de la ville à la sortie de son travail.

Le profil du testeur de bières parfait…

« Êtes-vous friand(e) des bars et des selfies en compagnie de votre bière ? Êtes-vous plus apte à trouver l’endroit parfait où vous retrouver avec vos proches pour une bière que celui qui accueillera votre prochaine réunion de travail ? Profitez-vous au maximum de votre temps passé hors du bureau pour découvrir Sydney ? Si la réponse est un « OUI » massif à ces questions, alors nous vous VOULONS ! », a ainsi indiqué la compagnie en description du job.

Vous l’aurez compris, pour postuler à cette offre, vous n’avez donc pas besoin d’avoir un talent particulier. Il vous suffit simplement d’aimer la vie, la fête. Et l’alcool un peu, tout de même (à consommer avec modération…). La compagnie demande cependant à ses postulants de se montrer « aussi créatifs que possible ». Elle précise que le salaire reste négociable. Alors, qu’êtes-vous prêts à faire pour devenir un testeur de bières ?