fbpx
Découvertes
Partager sur

Jiftip: le premier sticker contraceptif qui va remplacer le préservatif !

1000 Jiftip remplace capote

Beaucoup d'hommes de femmes sont allergique au latex, ou ne supportent pas la présence d'un préservatif. Jiftip est alors la solution pour le remplacer.

Adieu les capotes, préservatifs, anneaux vaginaux et autres bouts de caoutchouc, voici votre nouveau partenaire, celui qui fera de vous le roi de la nuit, j’ai nommé le Jiftip ! Bon, il ne fera pas de vous un dieu du sexe, mais il vous permettra de vous envoyer en l’air sans utiliser de préservatif. Et ça, c’est cool pour tous ceux qui y sont allergique. Ou plutôt « allergique ». On vous reconnait…

 

Jiftip : un sticker à appliquer sur le gland

 

Alors, le Jiftip, c’est quoi donc jeune freluquet ? Et bien mon cher, il s’agit selon son créateur, d’un simple auto-collant que l’homme viendra coller sur son urètre. Si tu as dormi en cours d’SVT, tu sauras que l’urètre est le trou que tu possèdes au bout du gland. Ce préservatif nouvelle génération va donc fonctionner sous la force d’un sticker, qui fera bouchon et empêchera donc la propagation du sperme.

 

 

Pour l’appliquer, rien de plus simple. Nettoyez votre précieux membre, puis appliquer l’autocollant sur votre bout. Ensuite, enlevez la membrane supérieure, faite un « boop » dessus pour bien l’écraser et appréciez. Vous aurez les sensations d’un rapport sans capote, mélangé avec une certaine sécurité. Mais attention, il est encore loin d’être sécurité complètement.

 

Jiftip : on est encore loin de la sécurité d’une capote !

 

En effet, Jiftip protège du sperme résiduel présent dans et autour du gland. Mais il est très loin d’empêcher une éjaculation ! Il faut donc se retirer avant de jouir, ce qui pose quand même de nombreux problèmes. C’est tout du moins le problème le plus important. De plus, l’avantage d’une capote classique est que ledit sperme est contenu dans un sachet. Ici, non.

Et enfin un autre point très important, c’est que le Jiftip ne protège que des MST résiduelles présente dans le sperme. Pas du tout celles de la peau. L’urologue Larry Lipshultz explique :

« Il peut se décoller pendant le rapport. Seul l’urètre est couvert, amenant donc le pénis à s’exposer à des MST comme l’herpès ou la syphilis. Le Jiftip ne peut probablement pas retenir le sperme à la vitesse et la puissance à laquelle il est évacué. Tant qu’il n’a pas été prouvé que le Jiftip peut retenir l’éjaculation, il n’y a aucune garantie de son efficacité. »