fbpx
Découvertes
Partager sur

Jeunes conducteurs: quelle assurance auto choisir ?

Partager
Partager sur Facebook

L'examen du permis de conduire passé avec succès, vous pourrez désormais disposer d'un moyen de déplacement à quatre roues. Mais avant, et ceci selon la législation, il vous revient de contracter une assurance afin de vous mettre à l'abri des situations embarrassantes.

Ce guide vous permet de faire le choix d’une bonne assurance au meilleur prix.

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

On considère comme « jeune conducteur », tout automobiliste qui dispose d’un permis de conduire dont l’ancienneté n’excède pas trois années ou qui n’a contracté aucune assurance durant les trois dernières. En ce sens, vous devrez vous considérer comme jeune conducteur si :
• vous n’avez jamais été assuré, que cela soit en votre nom propre ou sous la tutelle d’un parent
• votre permis de conduire fut annulé
• vous avez été conducteur d’un véhicule de fonction sans avoir été mentionné comme tel sur son contrat d’assurance

Contracter une assurance auto pas chère selon votre situation

Les assurances pour automobile existent en bon nombre. Cependant, elles reviennent généralement chères pour les jeunes conducteurs. Ces derniers sont en effet considérés comme étant des conducteurs à risque. Souscrire une assurance financièrement abordable et qui permettra de couvrir les éventuels dégâts relève donc d’une majeure importance pour les jeunes conducteurs. Fort heureusement, certaines modalités permettent d’en contracter sans s’endetter. N’oubliez toutefois pas de comparer plusieurs propositions afin de faire le meilleur choix.

Les offres dédiées

Si vous êtes âgé de moins de 25 ans, votre compagnie d’assurance pourra vous proposer quelques réductions de prime sur l’assurance auto que vous contracterez. L’assureur AXA propose par exemple jusqu’à 40% de réduction sur votre première assurance auto : https://www.axa.fr/assurance-auto/assurance-jeune-conducteur.html

La difficulté avec cette option est que tous les assureurs ne proposent pas ce type de réduction.

La conduite accompagnée

Si vous n’avez pas encore passé votre permis de conduire, il serait profitable d’opter pour une conduite accompagnée. L’objectif serait de vous faire bénéficier d’une réduction de 50 % sur la surprime habituelle, dès la première année de conduite.

L’assureur de la famille

L’assureur de vos parents pourrait s’avérer être un recours avantageux. Dans la mesure où vos parents disposent d’une assurance bien en règle, vous pourrez bénéficier d’une réduction qui peut avoisiner 30 % en vous rattachant à leur compagnie d’assurance. De plus, une autre idée serait de vous rattacher directement à l’assurance d’un membre de votre famille en vous y déclarant comme conducteur secondaire.

La formule de base

En acquérant un véhicule d’occasion pour vos premières expériences, vous aurez la possibilité de souscrire une assurance au tiers, au détriment d’une assurance tous risques par exemple. Cela faisant, vous réduirez considérablement le montant de la prime d’assurance qui se détermine sur la base du prix et de la puissance du véhicule à assurer.

Pay As You Drive !

N’optez pour cette modalité que dans le cas où vous n’exploiteriez que rarement votre automobile pour vos déplacements. Ainsi, vous n’aurez qu’à payer une prime dont le montant dépend essentiellement du trajet effectué.

Pour aller plus loin :
Permis de conduire: Peur de prendre le volant, les solutions pour y remédier !
Auto-écoles: le permis de conduire low-cost est maintenant disponible
Sécurité routière: 1 jeune conducteur sur 2 regarde son smartphone en conduisant !