fbpx
Découvertes
Partager sur

Jeune conducteur: le vrai ou faux spécial assurance auto !

Jeune conducteur: le vrai ou faux spécial assurance !

Les assurances pour les jeunes conducteurs font bien souvent l'objet d'idées reçues et de rumeurs. MCE TV démêle le vrai du faux !

MCE TV démêle le vrai du faux de l’assurance jeune conducteur. Il n’y a pas que des bonnes nouvelles mais plusieurs astuces pour optimiser son budget !

Les jeunes ne sont pas plus responsables d’accidents que les autres conducteurs.

C’est faux ! Depuis que les statistiques en la matière existent, tous les chiffres démontrent le contraire. En effet, les jeunes conducteurs avec moins de deux ans de permis sont impliqués dans près de 20% des accidents. C’est énorme !

Les 18-24 ans paient aussi le plus lourd tribut en terme de mortalité routière. De plus, près de 80% des jeunes conducteurs sont responsables de l’accident qui a causé leur mort. Une bien triste réalité !

Cela dit, il existe une vraie lueur d’espoir ! En France, depuis 10 ans, la baisse du nombre de personnes tuées dans des accidents impliquant un jeune conducteur est très forte. Quatre fois plus importante que pour les conducteurs expérimentés !

Si cette baisse se poursuit, elle se répercutera sur les prix des assurances. Logique !

Il est difficile de trouver une assurance pour jeune conducteur !

C’est faux là encore mais c’est une bonne nouvelle ! Trouver un contrat d’assurance quand on vient de décrocher son permis n’est pas difficile. Certains assureurs se plient même en quatre pour attirer les jeunes conducteurs qu’ils espèrent fidéliser par la suite.

En effet, comme il est difficile de « recruter » un assuré expérimenté et avec un bonus, certaines compagnies misent sur l’avenir. Quitte à devoir payer des indemnités de sinistre plus élevées.

Un vrai pari quand on sait que la guerre commerciale entre les assureurs fait rage ! Surtout depuis la mise en place en 2014 de la résiliation à tout moment. La célèbre loi Hamon !

Cela dit, ces assurances sont-elles trop chères ? MCE TV vous en dit plus !

Jeune conducteur: le vrai ou faux spécial assurance !
Jeune conducteur: le vrai ou faux spécial assurance !

Jeune conducteur: des assurances trop chères ?

Les voitures moins puissantes sont plus faciles à assurer pour les jeunes conducteurs !

C’est vrai ! Quand on est novice, le secret pour être accepté à coup sûr réside dans le modèle de voiture à assurer.

Moins elle est puissante, plus il est facile de trouver une compagnie qui accepte de l’assurer. On oublie donc les voitures puissantes de plus de 110 chevaux !

Et puis, trois ans de conduite bridée, ce n’est pas beaucoup dans la vie d’un conducteur. Patience donc !

Le bon plan reste de pouvoir profiter de la voiture de ses parents. En plus du véhicule, cela permet de cumuler de l’expérience et des années d’assurance à moindre frais.

Les assurances pour jeune conducteur sont chères !

C’est vrai et ce n’est pas près de changer ! En effet, les compagnies d’assurance répercutent les frais générés par la suraccidentalité des jeunes sur les cotisations. D’ailleurs, la loi leur permet de le faire avec le principe de la surprime jeune conducteur.

Par exemple, un assureur peut doubler le montant de la cotisation durant la 1ère année. Aïe !

Pour échapper à cela, des solutions existent ! Tout d’abord, passer son permis en conduite accompagnée permet de réduire de moitié les effets de la surprime jeune conducteur.

De même, il est possible de bénéficier d’une réduction en s’assurant dans la même société que ses parents. L’idéal est de le faire en tant que conducteur secondaire sur leur contrat.

Enfin, si la voiture n’est pas neuve, il convient de ne choisir qu’une formule réduite (au tiers). Certes, il n’y aura pas d’indemnisation en cas d’accident responsable !

Mais la différence de prix avec une formule tous risques est très importante. A savoir plusieurs centaines d’euros par an ! Ce qui n’est pas négligeable dans le budget d’un jeune conducteur. A condition bien sûr d’adopter une conduite raisonnable !