fbpx
Découvertes
Partager sur

Au Japon, la tradition veut qu’on mange KFC le soir de Noël

Au Japon, la tradition veut qu’on mange KFC le soir de Noël

Voilà une tradition pour le moins particulière. Apparemment, les japonais auraient pour habitude de manger KFC le soir de Noël.

Manger KFC à Noël, personne n’en aurait eu l’idée. Et pourtant, au Japon, c’est même devenu une véritable tradition.

KFC sur la liste de Noël

Au Japon, les tendances culinaires se multiplient. On vous parlait par exemple de l’ouverture d’un restaurant consacré à Dragon Ball Z. Mais les japonais vont même plus loin. D’après eux, la véritable tradition du soir de Noël serait de manger KFC. Alors vérité, ou simple coup de pub de la part du géant du fast-food spécialiste du poulet ?

Il est bien vrai que les japonais ont désormais pour tradition de se partager un bucket de poulet KFC lors du repas du soir de Noël. Mais au départ, tout venait d’une simple publicité, assez bien réussie. En 1974, KFC lance une publicité qui aura marqué les mémoires. Dans cette publicité, KFC propose ses fameux buckets lors des fêtes de fin d’année, après qu’un religieux décide de commander du poulet car il ne trouvait pas de dinde. Il faut dire que l’animal est presque introuvable à Tokyo.

Ainsi, de nombreux japonais auraient pris cette habitude. Et désormais, il n’est pas rare de voir troquer la traditionnelle dinde de Noël contre un bucket de poulet du fast-food.

Même plus de 40 ans après la fameuse publicité, la tradition perdure. Et ce fast-food gagne de plus en plus en popularité.

Menu pour Noël

Ainsi, au Japon, KFC propose des menus « spécial noël » à commander dès le mois de novembre ! Et pour ceux qui s’y prennent en retard, il leur faudra affronter les heures de queue pour obtenir enfin le fameux bucket de poulet. En plus, il faut compter environ 30 euros pour s’offrir ce repas assez étrange pour Noël. Alors, ça vous donne envie de célébrer Noël au Japon ? Personnellement, on pense que rien ne vaut une vraie dinde de Noël partagée en famille !

Mais en réalité, au Japon, Noël n’est pas vraiment une fête nationale. Elle ne concerne que le 1% de la population qui est chrétien.